La première centrale du monde arabe lance ses opérations commerciales

AFP

07/04/2021 | 583 mots | ENERGIE RECRUTE | NUCLÉAIRE

La première centrale nucléaire du monde arabe a commercialisé son premier mégawatt mardi, ont annoncé les Emirats arabes unis, décrivant une "étape historique".

"Le premier mégawatt de la première centrale nucléaire arabe est entré dans le réseau électrique national", a affirmé sur Twitter le vice-président et Premier ministre de la Fédération, Mohammed ben Rached Al-Maktoum.

"Le début des opérations commerciales de la centrale (...) de Barakah est une étape historique pour les Emirats, qui renforce la durabilité de tout notre secteur électrique", a également tweeté le prince héritier d'Abou Dhabi et dirigeant de facto du pays, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane.

Quatrième producteur de l'Opep, la fédération des Emirats s'est développée depuis les années 1970 grâce à sa richesse en pétrole et en gaz. Mais, comme d'autres pays du Golfe, elle tente désormais de diversifier ses ressources énergétiques.

Hormis le nucléaire, le pays a mis en place un programme de plusieurs milliards de dollars pour développer les énergies renouvelables, avec pour objectif de produire 50% de son énergie à partir de sources propres d'ici 2050.

Lorsqu'ils seront pleinement opérationnels, les quatre réacteurs de Barakah produiront 5.600 mégawatts, soit environ 25% des besoins en électricité de ce pays très chaud et très énergivore. Le premier réacteur a démarré en août dernier.

L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole, a de son côté annoncé son intention de construire 16 réacteurs nucléaires, un projet qui pour l'instant ne s'est pas matérialisé.

La centrale de Barakah a été construite sur la côte, à l'ouest d'Abou Dhabi, par un consortium mené par Emirates Nuclear Energy Corporation (Enec) et par le sud-coréen Korea Electric Power Corporation (Kepco), pour un coût estimé à 24,4 milliards de dollars (environ 20,4 milliards d'euros).

De l'autre côté du Golfe, l'Iran dispose d'une centrale nucléaire construite par la Russie à Bouchehr.

Dans une région sous tension autour de la question du nucléaire iranien, les responsables émiratis insistent régulièrement sur le caractère "pacifique" de leur programme.

Les autorités ont également plusieurs fois rappelé leur attachement aux normes "les plus élevées" de sécurité, soulignant que plus de 40 missions internationales et inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de l'Association mondiale des exploitants nucléaires (Wano) avaient eu lieu depuis 2010.

La centrale de Barakah accueillera en fin d'année l'exercice le plus complexe de l'AIEA, destiné à tester la préparation et les capacités d'intervention du pays en cas d'urgence nucléaire grave.

Quelque 170 pays participeront à cet exercice de 36 heures qui a lieu tous les trois à cinq ans.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


A Berlin, l'usine Tesla boit la tasse sur la question environnementale
19/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

A quelques kilomètres de Berlin se joue une bataille aux airs de David contre Goliath: le chantier de la "giga-usine" du constructeur automobile Tesla...


Une centrale hybride solaire à Fekola
19/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

BayWa r.e et Suntrace GmbH, partenaires de B2Gold Corp. (CA), ont conçu une centrale hybride associant photovoltaïque et batteries pour le site de la mine ...


VINCI Energies se renforce dans la région Grand Ouest avec l'acquisition de l'entreprise de génie climatique Elairgie
16/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

Elairgie est une entreprise spécialisée dans la conception, la construction et l’entretien d’installations de génie climatique pour de...

Lire aussi :


UE: sept pays dont la France défendent la place du nucléaire
26/03/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Les chefs d'Etat et de gouvernement de sept pays européens, dont la France, défendent le rôle de l'énergie nucléaire en Europ...


24/03/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le Haut commissaire au plan François Bayrou défend le maintien d'une importante production d'électricité d'origine nuclé...


EPR de Flamanville: feu vert de l'ASN à un soudage par robot
22/03/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) est d'accord pour qu'EDF reprenne avec un robot des soudures défectueuses et diffici...