Canada: retrait d'un mégaprojet controversé d'une mine de sables bitumineux

AFP

25/02/2020 | 490 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON
Canada: retrait d'un mégaprojet controversé d'une mine de sables bitumineux

La compagnie canadienne Teck Resources a annoncé dimanche qu'elle renonçait à demander l'autorisation d'exploiter une mine géante de sables bitumineux en Alberta (ouest), un projet controversé sur lequel le gouvernement de Justin Trudeau devait se prononcer d'ici fin février.

Ce projet d'environ 20 milliards de dollars canadiens (14 milliards d'euros), baptisé Frontier, devait permettre la production de 260.000 barils de pétrole par jour.

Mais son impact sur l'environnement a été dénoncé par les écologistes et les populations autochtones de la région: l'exploitation de la mine aurait généré 4,1 millions de tonnes de CO2 par an, selon l'étude de l'Agence d'évaluation d'impact du Canada.

L'entreprise basée à Vancouver (ouest) a annoncé dans un communiqué qu'elle avait envoyé une lettre au ministre fédéral de l'Environnement pour lui annoncer sa décision.

"Nous sommes déçus d'en être arrivés à ce résultat", a déploré le PDG de Teck Resources, Don Lindsay, dans sa lettre au gouvernement.

"Teck avait proposé un projet responsable sur le plan social et environnemental, en pointe dans le secteur et qui avait le potentiel de créer des bénéfices économiques importants pour les Canadiens", a ajouté le dirigeant, expliquant que sa société cherchait à concilier développement économique et respect de l'environnement.

"Malheureusement", poursuit M. Lindsay, "le débat croissant sur cette question a placé (le projet) Frontier et notre société au coeur de questions bien plus larges auxquelles il reste à apporter des réponses".

"Dans ce contexte, il est désormais évident qu'il n'existe pas de possibilité de faire avancer ce projet de façon constructive", a-t-il conclu.

Le gouvernement de Justin Trudeau avait jusqu'à fin février pour annoncer s'il donnait son feu vert ou pas à ce projet, souhaité par les dirigeants de la province pétrolière de l'Alberta qui le jugent essentiel pour la croissance et l'emploi de la région.

La décision s'annonçait donc particulièrement délicate pour le Premier ministre qui s'était engagé, lors de sa réélection fin 2019, à faire du Canada un pays carboneutre d'ici 2050.

M. Trudeau avait déjà été vertement critiqué de toutes parts pour avoir nationalisé en 2018 l'oléoduc Trans Mountain dans l'ouest du pays, puis autorisé son agrandissement.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Feu de forêt à Tchernobyl: Kiev dément toute hausse de la radioactivité
09/04/2020 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Les autorités ukrainiennes ont assuré lundi n'avoir enregistré aucune hausse de la radioactivité en raison d'un feu de forêt ...


Coronavirus: le Sénat appelle à inscrire la transition énergétique dans le plan de relance
09/04/2020 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

La commission des Affaires économiques du Sénat appelle le gouvernement à inscrire la transition énergétique "au coeur du plan ...


ENGIE offre 2 mois d’abonnement en électricité à 600 000 foyers aidés
06/04/2020 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

Parce que le gaz, l’électricité, le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont des biens communs indispensables à la vie et au confort d...

Lire aussi :


Coronavirus: rencontre vendredi entre Trump et les PDG de groupes pétroliers
02/04/2020 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le président Donald Trump devrait rencontrer vendredi à la Maison Blanche des patrons de majors pétrolières américaines pour discute...


Pétrole: Maduro appelle à cesser la guerre des prix Russie-Opep
01/04/2020 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a demandé lundi à la Russie de reprendre les contacts avec l'Arabie saoudite et les autres membres ...


COVID-19 : Contribution de Total à la Solidarité Nationale
31/03/2020 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Dans le cadre de la lutte contre le virus Covid-19, le Groupe Total a annoncé le 23 mars 2020 avoir mis à disposition des établissements ...