«Plus qu'un diplôme, Cerap recherche des femmes et des hommes motivés et investis»

Pascale Kroll
02/05/2018 | 1013 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
«Plus qu'un diplôme, Cerap recherche des femmes et des hommes motivés et investis» © Béatrice Chevat, Responsable du développement des ressources humaines chez Cerap Prévention. 

Un entretien avec Béatrice Chevat, Responsable du développement des ressources humaines chez Cerap Prévention. 

Pouvez-vous nous présenter Cerap et ses activités ?

Cerap appartient au groupe Engie et compte plus de 500 collaborateurs. Spécialiste de la radioprotection et de la prévention, nous intervenons en tant que prestataire de services dans le secteur du nucléaire.

Les domaines d’intervention de Cerap et ses filiales sont larges : la radioprotection, la mesure nucléaire, l’instrumentation nucléaire, les contrôles ventilation et études environnementales mais aussi le génie électrique mécanique et civil en passant par les bureaux d’étude et la formation en prévention. Nos collaborateurs interviennent auprès des grands donneurs d’ordre du nucléaire français et européens tels qu'EDF, ORANO, CEA, CERN, ISPRA... Ils apportent conseils, études et assistance technique.

Quelles sont les particularités du secteur en matière de ressources humaines ?

La filière connaît de fortes tensions et attire de moins en moins. Pourtant le nucléaire reste un secteur qui recrute. Les écoles proposant des parcours de formation dédiés peinent à attirer les jeunes talents qui doutent de la pérennité de notre secteur. Contrairement aux messages véhiculés, l’exploitation des centrales existantes et les déconstructions créent des besoins importants pour de longues années encore.

La performance de nos entreprises dépend directement du talent des femmes et des hommes qui la composent. Nous sommes donc particulièrement sensibles à la pénurie des profils disponibles, notamment de techniciens. Pour CERAP et ses filiales, le recrutement ne consiste pas seulement en l’addition de  compétences mais surtout en la création des conditions nécessaires au développement de chacun.

Quelles actions mettez-vous en place pour pallier à cette pénurie ?

Quel que soit son parcours ou son ambition, nous sommes en mesure de proposer à chaque candidat un projet professionnel adapté.

Nous avons mis en place des parcours de qualification composés de formations nucléaires et de compagnonnages afin de permettre à de futurs collaborateurs d’acquérir les compétences nécessaires à nos métiers et notre secteur.

Nous formons des primo-intervenants, c’est-à-dire des personnes sans connaissance de l’environnement nucléaire, afin qu’elles puissent acquérir les compétences et obtenir les habilitations pour intégrer la filière. Ainsi, pour notre filière Radioprotection, nous recrutons dès le niveau BAC scientifique et technique pour les postes d’opérateurs et de techniciens radioprotection. Grâce à ces parcours de compétences, dont la qualité est reconnue par nos clients, nous permettons à chacun de nos collaborateurs de grandir et de construire un véritable parcours professionnel.

Actuellement, êtes-vous en recrutement ?

Nous recrutons en permanence, principalement des radioprotectionnistes, des préventeurs, des dessinateurs projeteurs, des techniciens et des ingénieurs du génie civil, du génie mécanique, du génie électrique mais également des professionnels de la sûreté des installations. Nous recherchons des experts ainsi que des managers issus du nucléaire ou d’autres secteurs.

Nos besoins sont multiples, certains sont connus d’autres pas encore : Cerap Prévention et ses filiales, et notamment Advance Engineering vont développer de nouvelles prestations dans les années à venir pour répondre aux nombreux besoins du marché.

Pour vous, quel est le candidat idéal ?

Plus qu’un diplôme, nous recherchons des femmes et des hommes motivés et investis dans leur missions. Nous accordons énormément d’importance au savoir-être. Nos collaborateurs intervenant directement chez nos clients, ils représentent notre entreprise au quotidien. Nous privilégions les candidats démontrant un véritable sens du relationnel, sensible à la notion d’exemplarité ou service client. Nous recherchons principalement des personnes de terrain, rigoureuses, organisées, autonomes et capables de s’adapter rapidement aux différentes situations et interlocuteurs.

Quelles sont vos pistes pour trouver ces candidats ?

Nous diffusons des annonces régulièrement sur les jobboards. Nous utilisons également des CVthèques. Nous créons surtout des réseaux afin d’identifier les potentiels de demain pour notre entreprise.

Quels sont vos moyens pour faire connaître Cerap et ses métiers ?

Nous avons plusieurs axes de travail. Nous misons sur notre présence sur le web. Notre site internet nous offre de la visibilité, tout comme les réseaux sociaux. Nous développons actuellement nos pages sur Linkedin et Viadéo.

Nous intervenons également dans les établissements scolaires pour présenter la filière nucléaire et ses opportunités en matière d’emploi, créer des partanriats et identifier les futurs talents de nos sociétés.

En conclusion ?

La France s’est engagée durablement dans le nucléaire, il y a plus d’un demi-siècle. Aujourd’hui, même si nous parlons de transition énergétique, le nucléaire continue de créer des emplois et ce, pour de nombreuses années.

Propos recueillis par Pascale Kroll

> En savoir plus sur CERAP


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


SOFREN : Session collective de recrutement - février 2019
05/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

SOFREN vous donne à nouveau rendez-vous le Mercredi 20 Février 2019de 14h00 à 17h00au sein de notre siège à Saint Cloud (92), e...


Session collective de recrutement chez Sofren
15/01/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Vous êtes diplômé(e) d’école de commerce ou d’Ingénieur ? Vous recherchez un poste avec une dimension commerciale et manag...


Dalkia Est : un partenariat qui facilite l'emploi
04/01/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Madame Sylvie Petiot, Présidente de la Maison de l’Emploi du Grand Nancy et Benoît Dujardin, Directeur régional de Dalkia Est, signent ce mar...

Lire aussi :


ENGIE premier Ambassadeur du Pavillon France à l'Exposition Universelle Dubaï 2020
19/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Durant ce grand rendez-vous planétaire, le Pavillon France visera à faire rayonner le patrimoine français, sa richesse humaine, philosophique, art...


CNR partenaire du 20e colloque du SER pour parler des défis en ENR
19/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

CNR est partenaire de la 20e édition du colloque du SER (Syndicat des Energies Renouvelables) intitulée "Un enjeu de civili...


Patrick Landais est nommé Haut-Commissaire à l'énergie atomique
05/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Sur proposition du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, Patrick Landais a été nommé, mercredi 30 janvi...