La Russie engage l'UE à cesser de négocier sur un gazoduc


14/09/2011 | 340 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON

MOSCOU, 13 septembre (Reuters) - Moscou a affirmé mardi que l'UE devait interrompre des négociations sur un pipeline destiné à acheminer du gaz naturel de la mer Caspienne vers l'Europe, en présentant sa participation à ce projet qui contournerait la Russie comme une ingérence propre à aggraver les tensions dans la région.

La Commission européenne a donné lundi son feu vert à l'ouverture de négociations avec l'Azerbaïdjan et le Turkménistan - deux des cinq Etats riverains de la Caspienne - sur un transfert direct vers l'Europe du gaz de la région, qui recèle les quatrièmes réserves mondiales.

La conclusion d'un accord favoriserait le projet Nabucco soutenu par l'UE, qui vise à construire un gazoduc entre la Turquie et l'Autriche en réduisant ainsi la dépendance de l'UE vis-à-vis de la Russie. Les livraisons de gaz russe à l'Europe ont été interrompues en raison en raison de désaccords chroniques avec le pays de transit qu'est l'Ukraine.

"Les tentatives d'immixtion extérieures dans les affaires de la Caspienne (...) pourraient compliquer très sérieusement la situation dans cette région (et) affecter de façon négative les négociations à cinq sur le statut juridique de la mer Caspienne", dit le ministère russe des Affaires étrangères sur son site internet.

Le ministère exhorte l'exécutif européen à "respecter la position de la Russie et de l'autre Etat membre des Cinq de la Caspienne, et à s'abstenir de toute action".

La Russie et les autres Etats du littoral de la Caspienne - Iran, Kazakhstan, Azerbaïdjan et Turkménistan - mènent de délicats pourparlers sur l'accès aux énormes réserves d'hydrocarbures de cette mer intérieure, actuellement régi par des accords remontant à l'ère soviétique.

Nabucco est en concurrence avec d'autres projets de pipelines, dont un qui a pour but de créer une liaison transcaspienne entre la Russie, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan. (Alissa de Carbonnel, Jean-Philippe Lefief et Philippe Bas-Raberin pour le service français)


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Lire aussi :


Total : de belles perspectives d'exploration en Afrique
12/03/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le 7 février dernier, Total annonçait un succès significatif en Afrique du Sud : une découverte importante de gaz à condensats ...


Le nucléaire tire l'activité d'Assystem en 2018
08/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le groupe d'ingénierie Assystem a augmenté son chiffre d'affaires de 12,4% à 444,1 millions d'euros en 2018, tiré par la progre...


Total annonce une découverte importante d'hydrocarbures en Afrique du Sud
08/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le groupe français Total a annoncé jeudi une découverte "importante" d'hydrocarbures au large de l'Afrique du Sud, aussitô...