Incendie à Rouen: l'école fermée "par précaution" va rouvrir, pas de trace d'amiante

AFP

30/11/2023 | 478 mots | ENERGIE RECRUTE | ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

Une école de Rouen située dans le périmètre de deux immeubles contenant de l'amiante qui s'étaient effondrés après un incendie fin septembre va pouvoir rouvrir le 4 décembre, aucune trace de contamination n'ayant été détectée, a annoncé mardi la mairie.

Un gigantesque incendie avait totalement détruit deux immeubles désaffectés datant des années 1970 durant la nuit du 30 septembre. Le feu, allumé par des adolescents qui ont reconnu les faits, avait touché un immeuble de huit niveaux avant de se propager à un bâtiment voisin. Tous deux contenaient de l'amiante et s'étaient effondrés sous l'effet de la chaleur.

Un groupe scolaire proche avait été fermé "en application du principe de précaution" par la mairie de Rouen, et les élèves répartis dans une autre école et un gymnase.

"Durant la fermeture, un surfactant (un produit qui forme un film à la surface des alvéoles pulmonaires, Ndlr) a été appliqué sur les décombres de l'incendie, permettant de limiter drastiquement la propagation éventuelle de fibres", même si aucun des prélèvements d'air dans la zone n'a détecté d'amiante, indique la mairie dans un communiqué.

Dès la fin de la pose de ce surfactant, le 24 novembre, "un protocole de décontamination de l'ensemble des locaux du groupe scolaire des Pépinières a été mis en place selon les normes en vigueur (aspiration spéciale, application de lingette humide sur les surfaces...) Tous les filtres des VMC ont été changés", souligne la mairie.

La campagne de prélèvements et analyse d'air dans divers bâtiments du groupe scolaire sont "tous négatifs", sans aucune trace d'amiante, et "permettent de confirmer la réouverture du Groupe scolaire des Pépinières lundi 4 décembre 2023".

"Par ailleurs, en application du principe de précaution, les sols de l'école ont été traités par (...) une résine polymère".

Une "campagne de recouvrement par du lino" de "tous les espaces concernés" débutera par ailleurs pendant les vacances de fin d'année, conclut la mairie.

Trois mineurs, tous âgés de 14 ans, interpellés dans l'enquête sur cet incendie seront jugés le 25 janvier.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


A l'écoute des profondeurs de l'Antarctique
21/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Dans les profondeurs de l'Antarctique, des microphones immergés recueillent des sons de "vaisseaux spatiaux" et une variété de bourd...


Lille signe des accords pour planter plus d'arbres en ville
13/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

La mairie de Lille a signé lundi deux conventions inédites avec les fournisseurs d'énergie Enedis et Dalkia afin de mieux concilier plantation...


Pénuries d'eau: une étude revoit à la hausse l'ampleur du problème
06/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Les pénuries d'eau dans le monde représentent un problème bien plus grave qu'estimé jusqu'alors, et pourraient concerner 3 mill...

Lire aussi :


Londres quitte à son tour le Traité sur la Charte de l'Energie
23/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi se retirer à son tour du Traité sur la charte sur l'énergie (TCE), comme d'autres pays europé...


Laos: un barrage menace l'avenir touristique de Luang Prabang, ville classée par l'Unesco
22/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Près de Luang Prabang, la construction d'un barrage sur le fleuve Mékong bouche l'avenir de la capitale touristique du Laos, où les d&eacu...


L'Agence internationale de l'énergie (AIE) va accueillir l'Inde
15/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

L'Agence internationale de l'énergie (AIE), instance devenue incontournable dans les discussions mondiales sur l'énergie et le climat, a anno...