Le plan du fabricant Atawey pour capter 40% du marché des stations de recharge

Atawey

23/02/2021 | 1086 mots | ENERGIE RECRUTE | ÉNERGIES RENOUVELABLES
Le plan du fabricant Atawey pour capter 40% du marché des stations de recharge © Atawey

Atawey s'est fixé l'objectif d'être en mesure de fournir 150 stations en cinq ans pour répondre à la demande, et s'apprête ainsi à mener "une levée de fonds conséquente" et de passer de passant de 30 à 150 salariés d'ici 2025.

Le développement de la filière hydrogène, prévu dans le plan de relance, donnera des ailes à la PME savoyarde Atawey, qui ambitionne de capter 40% du marché des stations de recharge d’hydrogène d’ici 2025. Un petit poucet jusqu'alors dans ce secteur en pleine explosion qui pourrait bientôt s'inscrire au sein des leaders de ce marché. 

Au cours de la dernière année, Atawey a implanté trois stations de recharge d'hydrogène : d'abord à Chambéry, puis en fin d'année à Évreux (Normandie) mais aussi à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Ces implantations ont permis à la PME employant 30 collaborateurs, basée au Bourget-du-Lac (Savoie), de démontrer son savoir-faire. Implantées en partenariat avec les collectivités locales, ces stations permettent de recharger en cinq minutes les véhicules roulant à l'hydrogène, leur assurant une autonomie d'environ 600 kilomètres. 

Forte croissance du développement 

En région Auvergne-Rhône-Alpes, Atawey a mis en place les deux premières stations de recharge d'hydrogène à Clermont-Ferrand et Chambéry donc, dans le cadre du projet Zero Emission Valley, qui vise à déployer 20 stations et 1 200 véhicules professionnels - automobiles, camions, bus - roulant à l'hydrogène dans la région. 

Le programme vise notamment à subventionner l'acquisition de ces véhicules afin de rapprocher leur coût d'usage de celui des véhicules thermiques. Ceci n'est pour l'heure envisagé que pour des véhicules dont l'usage est intensif, ce qui explique la focalisation sur certains véhicules d'entreprises. 

Le plan hydrogène annoncé en fin d'année par le gouvernement marque une accélération du potentiel de croissance de la PME savoyarde. 

Avec le plan hydrogène déployé dans le cadre de France Relance, ce sont près de 400 stations de recharge hydrogène qui verront le jour sur le territoire national d'ici 2025, alors qu'elles ne sont qu'une trentaine actuellement. 

Atawey entend se tailler la part du lion dans ce développement national. « Nous détenons 40% du marché actuellement, et notre ambition est de conserver cette part de 40% », affirme Jean-Michel Amaré, le président d'Atawey, qui dit regarder aussi la possibilité d'une expansion dans différents pays européens. 

Investissements productifs et embauches 

Pour accomplir cet objectif de plus de 150 stations à implanter en cinq ans, le dirigeant d'entreprise s'apprête à accélérer les investissements. Un nouveau site de fabrication, hébergeant la recherche et développement, est prévu afin de développer les moyens de production. L'entreprise devrait voir ses effectifs multipliés par cinq, passant de 30 à 150 en 2025. 

Une nouvelle levée de fonds est prévue en 2021 pour financer ce développement, en plus des efforts déjà réalisés pour soutenir l'innovation. « Nous réinjectons 30% de notre chiffre d'affaires dans la recherche et développement », souligne Jean-Michel Amaré. Ce travail a été récompensé l'an passé, Atawey ayant été lauréat du concours innovation de l'ADEME, ouvrant de nouvelles voies à l'entreprise. 

« Nous allons développer de nouvelles solutions de stations qui vont beaucoup intéresser les territoires touristiques », lâche Jean-Michel Amaré, dont l'entreprise se situe déjà non loin des stations de ski. 

La dernière levée de fonds, menée en 2020, avait apporté « plusieurs millions d'euros », indique Jean-Michel Amaré, qui souhaite conserver la confidentialité sur ce chiffre, comme sur le chiffre d'affaires de l'entreprise. « La prochaine levée de fonds sera très conséquente », se contente-t-il d'indiquer. 

Le défi est grand, mais le dirigeant d'Atawey se montre confiant. 

« Nous sommes habitués à la croissance : nous doublons de taille chaque année. Nous allons continuer sur cette lancée, assure Jean-Michel Amaré. Le plus grand défi sera de garder notre âme de startup en innovant, tout en restant proches des préoccupations de nos clients et des utilisateurs. » 

Déploiements en cours 

Atawey travaille déjà au déploiement prévu en Auvergne-Rhône-Alpes, où elle implantera une nouvelle station à Moûtiers (Savoie). L'entreprise est aussi au travail en Île-de-France, où elle va déployer des stations d'hydrogène dans le cadre du projet Last Mile. Et Jean-Michel Amaré suit de près la région Occitanie « qui a un fort potentiel de déploiement », précise-t-il, en notant la tendance actuelle qui voit toutes les régions se doter de plans stratégiques sur l'hydrogène. 

À Nouméa (Nouvelle-Calédonie), l'implantation récente d'une station de recharge d'hydrogène répond totalement à la dimension de fourniture respectueuse de l'environnement, de manière décentralisée, illustre-t-il. 

Quant à un développement en direction du grand public, Jean-Michel Amaré l'envisage d'ici plusieurs années, mais uniquement pour des usages intensifs, afin d'aller au-delà de ce que permet l'utilisation des véhicules à batterie électrique. 


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Fragilisé par les restructurations industrielles, Belfort parie sur l'hydrogène
02/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Réduction de voilure au sein de General Electric (GE), nouvelle ère pour Alstom: à Belfort, la restructuration des piliers de l'industrie loca...

Lire aussi :


Les énergies renouvelables se développent à un rythme plus vu depuis 20 ans (rapport AIE)
11/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Les énergies renouvelables ont connu en 2020 une croissance plus vue depuis deux décennies, portée par la Chine et l'éolien, un rythme ...


10/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Technip Energies, fournisseur de projets et services dans l'énergie, va construire une usine pétrochimique pour l'Indian Oil Company à Par...


Bernard Clément, nommé Directeur Général d'EVOLEN
10/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Bernard CLEMENT a rejoint EVOLEN, l’association française des entreprises et professionnels au service des Energies, en tant que Directeur Gén&eacu...