Le groupe Reel en quête de nouveaux collaborateurs pour assurer sa croissance

Chloé Goudenhooft
03/07/2018 | 837 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
Le groupe Reel en quête de nouveaux collaborateurs pour assurer sa croissance © Marion Poyet, Responsable du Recrutement

Un entretien avec Marion Poyet, Responsable du Recrutement chez Reel. 

Quelle est l'activité de Reel ?

Nous sommes un groupe industriel spécialisé dans les systèmes de levage et de manutention complexes, et dans les solutions de systèmes intégrés. Implanté sur quatre continents, Reel a plus  de 2 000 collaborateurs et affiche une croissance de 10 % sur les douze dernières années.

Nous sommes présents dans cinq secteurs d’activité :  l'aéronautique, le nucléaire, l’aluminium, l'offshore et l’industrie en règle générale. Reel intervient dans le nucléaire civil depuis les années 1960 et compte à présent près de 800 collaborateurs dans la division nucléaire, dont près de 300 techniciens de maintenance. Nous avons équipé 59 réacteurs en France, 16 en Chine, deux en Afrique du sud et deux en Corée du sud. Nous intervenons sur toutes les étapes clés du cycle combustible. Notre point fort, c'est d'être présents tout au long du cycle de vie des équipements que nous fournissons, de la conception au service de maintenance en passant par la fabrication et la mise en service.

Quels sont vos besoins en recrutement ?

Nous avons 350 postes à pourvoir sur l’année 2018 dont plus de 150 postes pour notre activité  dans l’industrie nucléaire. Nous sommes en permanence en quête de nouveaux collaborateurs. Les profils recherchés sont multiples : métiers d'études et de conception  (ingénieurs en bureau d'études, concepteurs mécanique et électrique...), métiers de gestion de projets, des chargés d’affaires, responsables maintenance et travaux, des responsables méthodes, dans la chaudronnerie… Nous avons également des postes de techniciens de maintenance à pourvoir dans toute la France.

Nous recrutons aussi dans les métiers supports : des acheteurs techniques, responsable qualité projet, responsable QHSE ainsi qu’en informatique.

Ces postes sont à pourvoir dans toute la France car nous sommes multi-sites, mais en particulier dans le Nord, le Cotentin et en Rhône-Alpes.

Quels types de profils recherchez-vous ?

Nous sommes assez ouverts, il n'y a pas d'école privilégiée ou exclue. Nous apprécions la culture   l'international, la capacité à travailler en mode projet et une forte appétence pour les environnements techniques. Nous apprécions aussi les candidats qui ont de l'autonomie et de l'agilité et qui auront l’envie et la capacité de s'adapter.

Quels sont les métiers sur lesquels vous avez plus de mal à recruter ?

Je dirais sur les métiers d'études et de conception, notamment les profils de techniciens confirmés  capable de gérer des projets complexes et d'envergure. Les concepteurs en bureaux d’études et les techniciens de maintenance sont des profils stratégiques pour nous.

Comment palliez-vous ces difficultés de recrutement ?

Nous recrutons régulièrement des jeunes diplômés en anticipation de nos besoins et qui sont accompagnés par des collaborateurs expérimentés. Nous faisons aussi appel à l'alternance et aux stages de fin d'études avec des écoles spécialisées dans nos métiers. C'est une bonne manière d'intégrer le groupe. Nous avons enfin un budget formation conséquent alloué aux collaborateurs.

Nous avons une gestion personnalisée des carrières. Nous encourageons par exemple la mobilité géographique ou métiers. Nous avons enfin un dispositif  » Incubator engineer «  c’est  programme destiné à de jeunes diplômés qui offre l'opportunité de découvrir plusieurs métiers au sein du groupe au cours de deux ou trois ans, avec mobilité géographique et professionnelle.

Que faites-vous pour travailler votre marque employeur ?

Nous avons initié une démarche spécifique sur le sujet car nous travaillons dans des secteurs d’activités finalement peu connus du grand public. Nous travaillons sur les réseaux sociaux

Et nous participons régulièrement à des forums emploi ou écoles.  Nous planifions des encarts dans différents supports de presse pour accroître notre visibilité. Encore une fois, nous sommes constamment en phase de recrutement.

Propos recueillis par Chloé Goudenhooft

> En savoir plus sur REEL


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Recruter 1 000 nouveaux alternants en France en 2022. Un objectif ambitieux que se fixe Bouygues Construction
21/06/2022 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

« CONSTRUIS TON AVENIR AVEC NOUS », LA CAMPAGNE DE RECRUTEMENT D’ALTERNANTS DE BOUYGUES CONSTRUCTIONFace aux enjeux de recrutem...


Orano recrute pour ses usines du sud-est : 70 postes à pourvoir
19/10/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Si vous êtes passionné(e) par votre métier, que les technologies de pointe et l’innovation sont des moteurs essentiels dans votre vie profess...


En croissance constante, ALTEREA Groupe lance un nouveau plan de 150 recrutements en 2021
03/08/2021 | ENERGIE RECRUTE | Construction, Bâtiments, BTP

Depuis plusieurs années consécutives, ALTEREA Groupe, acteur de l’énergie et du climat pour la transition énergétique, é...

Lire aussi :


Deux nouvelles nominations pour le Comité de Direction de VSB énergies nouvelles
20/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

VSB énergies nouvelles, développeur indépendant d’électricité à partir d’énergies renouvelables, annonce l...


Atos rejoint le palmarès européen « Best Workplaces » de Great Place to Work®
13/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Atos annonce aujourd’hui avoir été classé pour la première fois par Great Place to Work® parmi les meilleurs lieux de travai...


L'expérience de Morgane Anglade chez ABMI
28/06/2022 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Découvrez l’interview de Morgane Anglade, ingénieure en sureté nucléaire, rattachée à l’agence ABMI Tours.Pr&eacu...