« Asco reste à l'écoute des collaborateurs pour leur proposer des parcours de carrières en adéquation avec leurs attentes »

Pascale Kroll
17/04/2018 | 937 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
« Asco reste à l'écoute des collaborateurs pour leur proposer des parcours de carrières en adéquation avec leurs attentes » © Sophie Berrettini, chargée de recrutement et adjointe RH chez Asco.

Un entretien de Sophie Berrettini, chargée de recrutement et adjointe RH chez Asco gestion de projets.

Pouvez-vous nous présenter la société ASCO ?  

Créé il y a 30 ans, ASCO est prestataire de service spécialisé dans la gestion et le management de projet. Historiquement, nous avons démarré nos activités avec EDF dont nous sommes toujours le partenaire. C’est pourquoi les domaines de l’énergie et du nucléaire restent dominants dans notre entreprise. Nos missions ont évolué au fil des années. A ce jour, nous sommes répartis sur trois départements : le nucléaire, la gestion de projet opérationnel et les systèmes d’information.

Quels sont vos challenges quotidiens en matière de ressources humaines ?

Notre principal défi consiste à trouver des profils adaptés dans un contexte de pénurie de talents. Nous sommes positionnés sur des métiers de niche. Nous recherchons des techniciens ainsi que des ingénieurs que nous allons ensuite former à la planification de projet, notamment dans les centrales nucléaires pour la maintenance des travaux. Parmi les profils, nous choisissons de porter une attention particulière sur les candidats ayant une expérience, même courte, dans le nucléaire.

Vous choisissez de former en interne vos collaborateurs, comment opérez-vous concrètement ?

Nous avons une offre de formation et nous dispensons des parcours en interne. Sur des périodes de six semaines et plus, nous accompagnons les techniciens et ingénieurs recrutés afin qu’ils puissent être opérationnels, et surtout monter en compétences. Au-delà de la formation théorique, nous misons sur l’immersion sur site et le tutorat.

La pratique associée à la théorie engendre de meilleurs résultats. Il n’existe pas de formation à nos métiers. Nous avons ainsi choisi de nouer des partenariats avec des écoles, à l’instar du Greta qui forme les apprenants sur la partie technique. Ces partenariats représentent des viviers de candidats non négligeables pour lesquels nous apporterons nous-même le complément de compétences en planification.

Quels sont les postes ouverts actuellement chez ASCO ?

Nous recherchons des ingénieurs projet planification, des ingénieurs projet PMO, des consultants SI mais aussi des chargés d’affaires nucléaires avec une spécialisation chaudronnerie, tuyauterie, électricité, robinetterie, et des superviseurs mécanique-électricité.

Quels sont les profils que vous privilégiez ?

Nous recrutons aussi bien sur des profils de technicien qu’ingénieur selon les départements d’affectation.

Pour le secteur nucléaire, nous recherchons majoritairement des profils bac+2. Pour la gestion de projet opérationnel ou les systèmes d’information, nous nous concentrons sur des profils bac+5.

Nous privilégions également les qualités humaines. Nos consultants représentent ASCO chez nos clients. La posture qu’ils adoptent sera le reflet de notre expertise et de notre professionnalisme. Nos recrues doivent être dotées de fortes capacités d’analyse et d’adaptation. C’est essentiel pour leurs missions.

Quelles actions mettez-vous en place attirer les meilleurs profils ?

Nos formations attirent énormément les candidats car elles correspondent à des métiers pérennes. Nous sommes une PME à taille humaine. Asco met un point d’honneur à rester à l’écoute de ses collaborateurs afin de leur proposer des parcours de carrières en adéquation avec leurs attentes. Cette politique donne de lieu à de très belles réussites : nous avons des consultants, arrivés chez ASCO sans aucune expérience dans le nucléaire, devenus manager d’équipe au fil des années.

Nous assurons également notre présence sur les réseaux sociaux. Cela nous génère du flux même si les candidatures spontanées ne sont pas toujours qualifiées. Concernant le sourcing, nous privilégions une démarche proactive de chasse. Nous misons aussi sur la cooptation, notamment pour le nucléaire, avec des résultats encourageants. Enfin, nous travaillons avec un multi-diffuseur et nous entretenons des partenariats avec des jobboards. Nous multiplions les actions visant à développer la marque employeur grâce à l’appui de notre service communication : diffusion, présence sur les salons…

Comment voyez-vous le développement de l’activité sur les prochaines années ?

Nous comptons actuellement 300 collaborateurs. Ce chiffre a doublé au cours des dernières années, ce qui est de bon augure pour la suite. Nous avons différents axes de développement sur de nouveaux secteurs, comme le ferroviaire, mais notre principal atout reste notre cœur de métier : le management de projet qui connaît une très belle croissance.

> Asco recrute ! 

Propos recueillis par Pascale Kroll


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Orano recrute en France
15/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

En 2018, Orano recrute 1 500 personnes dont 800 en CDI, dans 250 métiers sur l’ensemble du périmètre de ses activités, dans les domai...


VINCI Energies : à la recherche de nos futurs talents !
12/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

VINCI Energies organise le Young Talents Day, une journée de rencontres et de découvertes pour décrocher un stage de fin d'études.Ce qu...


Le Forum Meet'ingé, un forum à ne pas manquer !
02/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Vous êtes étudiant / jeunes diplômé et êtes à la recherche d’un stage, d’une alternance ou d’un emploi dans le...

Lire aussi :


Marie-Ange Folacci est nommée directeur de la communication et porte-parole du CEA
04/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

À compter du 1er octobre 2018, Marie-Ange Folacci est nommée directeur de la communication et porte-parole du CEA.Diplômée en 1989 d’u...


ENGIE réorganise son pôle Recherche & Technologie et Innovation
04/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Thierry Lepercq, jusqu’à présent Directeur général adjoint d’ENGIE chargé de la Recherche & Technologie et de l&rsqu...


« NOS VIES ELECTRIQUES » : suivez le quotidien de salariés d'EDF investis dans la lutte contre le changement climatique
02/10/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le groupe EDF met en ligne un documentaire immersif de 45 minutes. A travers la voix et le travail quotidien de huit salariés, NOS VIES ELECTRIQUES raconte comm...