« Le secteur d'intégrateur électromécanique est en pleine expansion »

Chloé Goudenhooft
24/01/2018 | 760 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
« Le secteur d'intégrateur électromécanique est en pleine expansion » © Marie Michoux, chargée de développement RH au sein du Groupe Galilé

Entretien avec Marie Michoux, chargée de développement RH au sein du Groupe Galilé.

Sur quels postes le groupe Galilé recrute-t-il ?

Sur ce pôle [l'entreprise en compte trois avec l'industrie et la manutention, NDLR], nous sommes en perpétuelle recherche de profils techniques, qui sont pénuriques tout au long de l'année. Nous embauchons entre 20 et 25 personnes par an en CDI, soit en création de poste, soit en remplacement de salariés ou après départ en retraite. En ce moment, cinq postes sont ouverts. Le premier porte sur le métier de responsable technico-commercial itinérant. Il est transversal aux trois entreprises du pôle énergie et est spécifique à l’activité du confinement lié aux grands donneurs d'ordre.

Pour l'entreprise CLM, située à Dijon et spécialisée dans la conception, la fabrication, l'assemblage mécanique et mécano-soudé pour la défense, le nucléaire et l'énergie, c'est-à-dire dans ce cadre l'électricité, nous recrutons trois personnes. Nous sommes à la recherche d'un concepteur projeteur qui ait des compétences dans la 3D, un responsable qualité produit, plutôt axée sur des produits mécano-soudé et un responsable administratif et financier, qui n'a pas besoin d'avoir d'expérience dans notre secteur précis mais dans une PME. Enfin, nous avons des besoins au niveau du bureau d'étude pour Peinta, notre société d'intégrateur électromécanique basée à Cusset près de Vichy. L'entreprise travaille sur la défense nucléaire et crée des armoires électriques. C'est un secteur en pleine expansion et qui fonctionne très bien ce moment.

Quels types de profils recherchez-vous ?

Des personnes expérimentées, au profil très pointu et très technique et qui ont deux à cinq ans d'expérience, voire plus sur des postes à haute responsabilité comme des directeurs techniques. Néanmoins, nous ne sommes pas fermés aux étudiants sortis d'écoles d'ingénieurs car des filières spécialisées offrent la possibilité de réaliser des stages en entreprise.

Par exemple chez CLM, nous avons recruté au niveau du bureau d'études de très bons profils sortis d'école mais qui avaient réalisé de bons stages dans nos domaines d’activité.

Pour quelles compétences avez-vous le plus de mal à trouver des candidats ?

Pour la maîtrise de la 3D, alors que c'est une compétence essentielle. Il nous est aussi difficile de trouver des profils ayant une connaissance du nucléaire. Il y a une vraie pénurie dans le domaine. Non seulement il y a une non connaissance du milieu, mais le secteur souffre d'une mauvaise image et nos jeunes ne sont pas formés sur ces métiers.

La communication sur le domaine est aussi assez négative parce qu'il est légèrement en déclin, ce qui ne donne pas envie de s’y investir.

Quelles actions mettez-vous en place pour promouvoir vos métiers auprès de futurs talents ?

Nous sommes très présents sur Internet et les réseaux sociaux, presque essentiellement sur LinkedIn. Nous déployons aussi des actions de communications en interne via des journaux tels que Galilé Mag, journal interne d’entreprise. Nous participons sinon à des salons dédies aux jeunes diplômés par le biais de l'Apec ou de la CCI, ainsi qu'à des forums sur lesquels nous venons présenter nos métiers. 

Nous promouvons aussi nos salariés et nos réussites sur notre site Internet et y publions des focus métiers sur des fonctions peu connues, ce qui peut donner envie de nous rejoindre.

Propos recueillis par Chloé Goudenhooft

> En savoir plus sur le Groupe Galilé


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


GRDF s'engage « durablement » en faveur de la formation et de l'alternance !
18/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

L’entreprise a créé une formation gazière pour préparer les nouvelles générations aux métiers de demain. GRDF (G...


Ortec lance une campagne nationale de recrutement nucléaire
18/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Afin d’accompagner sa croissance et son développement dans le secteur nucléaire, Le Groupe Ortec à travers sa filiale spécialis&eacut...


« Le coeur de métier d'Ifotec est l'expertise technique industrielle. »
11/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Un entretien avec Sabine Gauffroy, chargée des RH à Ifotec Pouvez-vous nous présenter les expertises d’Ifotec ? Ifotec e...

Lire aussi :


e-CARE en place sur le TAR2018 de NAPHTACHIMIE
11/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

ASYMPTOTE PM et son outil numérique e-CARE mis en lumière dans la news letter de NAPHTACHIMIE à Lavéra.Plus d'infos sur notre outil e-C...


Armelle Mesnard est nommée directrice des ressources humaines et des relations sociales du CEA
03/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

À compter du 1er septembre 2018, Armelle Mesnard est nommée directrice des ressources humaines et des relations sociales du CEA. Elle succède &agr...


Enedis partenaire du World CleanUp Day
03/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le 15 septembre, nettoyons la planète.Le samedi 15 septembre 2018, 150 pays se mobilisent pour une journée mondiale dédiée au nettoyage de ...