Stage - L'influence des cycles arrêt/démarrage sur les alternateurs H/F

  • Entreprise : EDF
  • Localisation : La Motte-Servolex - France - Auvergne-Rhône-Alpes
  • Fonction : Stage - L'influence des cycles arrêt/démarrage sur les alternateurs
  • Type de contrat : Stage
  • Date de publication : 13-01-2022
  • Postuler

Description du stage




L’UNITÉ : EDF-CIH



Cette unité du groupe EDF regroupe près de 900 salariés qui ont pour mission d’assurer la maintenance, la réhabilitation et la modernisation des ouvrages hydroélectriques du parc de production d’EDF, soit plus de 400 centrales et 220 barrages.



Le CIH d’EDF assure également des missions de consultance, de maitrise d’œuvre ou d’appui à maitrise d’ouvrage, en France et à l’international, pour le compte du groupe EDF ou de clients externes.

Le Centre d’Ingénierie Hydraulique d’EDF est mondialement reconnu pour la qualité de ses prestations, son haut niveau de compétences techniques et son expertise.



DESCRIPTION DE L’OFFRE DE STAGE



La Loi de Transition Énergétique définit des objectifs volontaristes d’intégration d’énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire…) dans le mix énergétique français. Des solutions doivent être mises en œuvre pour répondre à au caractère intermittent des nouvelles énergies renouvelables (éolien et solaire), ceci afin de garantir la sécurité du réseau électrique. Diverses solutions technologiques sont développées dans le monde mais restent à l’heure actuelle marginale.



À ce jour le parc hydraulique est l’acteur principal pouvant répondre à cette problématique : démarrage-arrêt rapide des turbines, variation rapide de charge, stockage par les Stations de Transfert d’Énergie par Pompage. Par leur souplesse, les turbines hydrauliques sont amenées à démarrer et s’arrêter plus souvent pour combler les manques d’énergie du réseau et l’impact de ces services sur la fatigue des équipements des aménagements hydrauliques est encore mal connu. Un enjeu est de mieux identifier et quantifier les liens de causes à effets entre la modification du cyclage (fatigue) et l’apparition de défaillances et d’indisponibilités fortuites ou de maintenance.



LES OBJECTIFS DE LA MISSION



En s’appuyant sur les travaux réalisés dans le cadre de la Thèse Arrêts/Démarrages d’Olivian SAVIN, la mission principale consiste à étendre la connaissance des endommagements vus par les alternateurs



1. Analyse de données thermiques sur une période plus longue en utilisant les informations disponibles dans le e-monitoring EDF ; identifier les paramètres de Weibul



2. Identifier l’influence des démarrages en mode moteur ou générateur pour les machines réversibles et intégrer les effets saisonniers



3. Analyser les autres types de mode de ruine des alternateurs - seulement 50% des défauts sont sur l’isolation du stator



4. Caractériser les incertitudes liées à la méthode de calcul

Profil recherché




Niveau de formation pré-requis : fin d’études ingénieurs (ENSE3, ENSIMAG, EPFL…) ou de master 2

Compétences en systèmes électriques, maintenance, fiabilité système, traitement statistique de données

Maîtrise d’ANSYS, MATLAB, PYTHON

Langue : Français. La connaissance de la langue anglaise est requise car l’essentiel de la bibliographie est rédigée dans cette langue.


Ville : La Motte-Servolex


  • Date de début : nc.
  • Durée : nc.
  • Expérience requise :
  • Salaire : nc.
  • Référence : EDF-2022-44155
  • Secteur d'activité : Production, Exploitation
EDF
Retrouvez l'ensemble des offres
EDF