La France attribue à un consortium un premier parc éolien flottant commercial

AFP

17/05/2024 | 440 mots | ENERGIE RECRUTE | ÉOLIEN
La France attribue à un consortium un premier parc éolien flottant commercial © Jesse De Meulenaere

La France a annoncé mercredi l'attribution d'un parc éolien en mer flottant commercial, confié au consortium des sociétés Elicio et BayWa r.e, une première mondiale à cette échelle pour la technologie flottante encore émergente.

Pennavel, société créée par le belge Elicio et l'allemand BayWa r.e, est lauréate de l'appel d'offres du projet, situé dans le sud de la Bretagne, à l'ouest de Belle-Ile-en-Mer, a annoncé le ministère de l'Economie, ajoutant qu'"il s'agit du premier parc éolien flottant commercial au monde à se voir attribuer un tarif d'achat".

Contrairement aux éoliennes "posées", dont le mât est planté en mer dans le sol, les éoliennes "flottantes", objet à ce stade surtout de sites pilotes, permettent de s'installer en zones profondes.

Ce projet de 250 mégawatts (MW), prévu pour être mis en service en 2031 à 19 km à l'ouest de Belle-Ile-en-Mer et 33 km de Quiberon (Morbihan), permettra de couvrir les besoins en électricité d'environ 450.000 habitants.

Le tarif proposé par ce consortium nouveau venu dans l'éolien marin en France, s'élève à 86,45 euros/MWh, offre jugée très compétitive par le gouvernement.

"Avec un tarif d'achat attribué à 86,45 EUR/MWh, la filière éolienne en mer n'a plus à prouver sa compétitivité", a assuré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Pour le ministère, "ce tarif confirme le positionnement de la France comme cheffe de file du développement de cette technologie" du flottant.

En France, trois fermes pilotes (entre 25 et 30 MW chacune) sont à ce jour en construction en Méditerranée, qui devraient être mises en service entre 2024 et 2025.

Selon WindEurope, l'association professionnelle du secteur, le continent, pionnier de l'éolien offshore, compte aujourd'hui quatre sites flottants en activité, deux en Ecosse, un en Norvège, un 4e au Portugal, pour un total de 200 MW. Aucun n'a fait l'objet d'appel d'offres ou d'enchères commerciales.

De grands projets sont cependant prévus, notamment en Grande-Bretagne qui a lancé un cycle d'enchères pour 4.500 MW d'éolien flottant, "montrant le potentiel massif" de cette technologie, indique WindEurope.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Concurrence chinoise: l'éolien français appelle l'Europe à la rescousse
05/10/2023 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

Les acteurs de l'éolien français, par la voix du syndicat France renouvelables, ont plaidé mardi pour "une politique industrielle ambitie...


Où installer des éoliennes en mer? La concertation commencera en novembre sur les 4 façades maritimes de la France
02/10/2023 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

Le gouvernement va lancer en novembre une concertation de six mois portant sur "les quatre façades maritimes de la France", afin de déterminer ...


Norvège: le plus grand champ d'éoliennes flottantes inauguré en mer du Nord
24/08/2023 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

La Norvège a inauguré mercredi dans ses eaux de la mer du Nord le plus grand champ d'éoliennes flottantes au monde, une technologie encore &ea...

Lire aussi :


Après la dissolution, le secteur de l'énergie inquiet pour l'avenir de la transition
11/06/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Chantiers urgents dans les limbes et menaces pour la décarbonation: le secteur de l'énergie en France redoute de nouveaux retards dans sa transformat...


TotalEnergies inaugure son plus grand parc éolien en France : Vents de la Moivre
04/06/2024 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

TotalEnergies inaugure, en présence de Charles de Courson, Député de la Marne et des élus locaux, le parc éolien de Vents de la Moiv...


27/03/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

L'énergéticien français Engie investit dans une start-up britannique dont la technologie doit lui permettre d'améliorer de 30% le r...