Hydrogène: Siemens Energy et Air Liquide inaugurent une usine en commun à Berlin

AFP

08/11/2023 | 607 mots | ENERGIE RECRUTE | ÉNERGIES RENOUVELABLES

Le groupe allemand Siemens Energy et le français Air Liquide inaugurent ensemble mercredi à Berlin une usine stratégique pour la décarbonation de l'industrie lourde: elle fabriquera des modules d'électrolyseurs, pièces clés pour la production d'hydrogène bas carbone.

Les modules (stacks) qui sortiront de ses chaînes permettent d'envoyer un courant électrique dans de l'eau, séparant ainsi au travers d'une membrane les molécules d'hydrogène et d'oxygène contenues dans H2O, la formule chimique de l'eau, a expliqué Air Liquide, spécialiste des gaz industriels.

L'investissement total, portant sur quelque 30 millions d'euros, devrait être financé à hauteur de 75% par Siemens Energy et 25% par son partenaire français dans la société commune franco-allemande.

Sortes d'armoires cubiques très compactes, ces modules peuvent être montés en série pour former un électrolyseur industriel capable de produire les gros volumes d'hydrogène nécessaires à la décarbonation de la sidérurgie, de la chimie, des raffineries de pétrole ou des cimentiers.

L'usine, située dans un site historique de Siemens à Berlin existant depuis 1904, couvre à peine 2.000 mètres carrés et est entièrement automatisée et robotisée.

Elle a une capacité initiale de production de 1 gigawatt (GW) par an qui pourra atteindre 3 GW d'ici à 2025, ce qui en fait en puissance la plus grande "giga-factory" du monde de coeurs d'électrolyseurs de cette technologie, a indiqué mercredi matin François Jackow, le directeur-général d'Air Liquide lors d'une brève conférence de presse avant l'inauguration.

"Nous marions les savoir-faire de deux champions européens pour assurer la souveraineté technologique européenne dans le domaine des électrolyseurs, c'est très important de maîtriser la chaîne de production", a ajouté M. Jackow.

Cette usine représente un tournant pour la production industrielle d'hydrogène, qui repose jusqu'à présent à plus de 95% sur la transformation du gaz méthane, par des procédés puissamment émetteurs de CO2 dans l'atmosphère, ce qui produit un hydrogène dit "gris".

A condition que l'électricité utilisée dans le processus d'électrolyse soit issue d'énergie éolienne, solaire, hydraulique, voire nucléaire, l'hydrogène qui en découlera sera décarboné, ce qui permettra donc de décarboner les procédés des industriels qui l'utilisent.

Air Liquide a déjà ainsi créé un électrolyseur industriel à Oberhausen dans la région de la Ruhr (ouest de l'Allemagne) sur un site chimique appartenant au groupe OQ, utilisant cette technologie Siemens.

Comptant 24 modules d'une capacité installée de 20 MW d'électrolyse pouvant aller à 30 MW, il doit être mis en service lui aussi "avant la fin de l'année" pour desservir tout un bassin industriel alentour, a indiqué Gilles Le Van, vice-président Industrie lourde et transition énergétique pour l'Europe centrale du groupe Air Liquide.

im/liu/abx


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Les Etats-Unis parient sur la géothermie, petit poucet des énergies renouvelables
25/03/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Encore confidentielle il y a quelques années, la géothermie devient un axe majeur de la transition énergétique pour les Etats-Unis, qui tab...


Le navire-laboratoire Energy Observer s'apprête à achever son tour du monde
28/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Solaire et Photovoltaïque

Le navire-laboratoire Energy Observer, premier navire capable de produire son propre hydrogène, fait escale cette semaine en Floride, dans le sud-est des Etats-...


La région Auvergne-Rhône-Alpes commande 50 cars à hydrogène rétrofités
19/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

La région Auvergne-Rhône-Alpes, qui affiche l'ambition d'être le "premier territoire à hydrogène de France", a pass&...

Lire aussi :


Après la dissolution, le secteur de l'énergie inquiet pour l'avenir de la transition
11/06/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Chantiers urgents dans les limbes et menaces pour la décarbonation: le secteur de l'énergie en France redoute de nouveaux retards dans sa transformat...


27/03/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

L'énergéticien français Engie investit dans une start-up britannique dont la technologie doit lui permettre d'améliorer de 30% le r...


Outre-mer: l'autonomie énergétique en 2030 sera
13/03/2024 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

L'autonomie énergétique des territoires ultramarins dès 2030, objectif fixé par la loi, sera "difficilement atteignable", a e...