IUT Lorient - Pontivy : Pascale, passionnée par l'éolien

IUT Lorient - Pontivy

16/04/2021 | 887 mots | ENERGIE RECRUTE | ÉOLIEN
IUT Lorient - Pontivy : Pascale, passionnée par l'éolien © Site à Watts Développement

Pascale Auffret est chargée d’exploitation de parcs éoliens. Mais avant d’exercer ce métier dont elle rêvait, elle est passée par l'IUT pour réaliser un DUT GTE. Aujourd’hui, elle nous parle de son parcours, de son métier au quotidien et de ses souvenirs d’étudiante.

Une vocation pour les énergies renouvelables

Après son Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Génie Thermique et Énergie (GTE) à Lorient obtenu en 2016, Pascale part en école d’ingénieurs à Polytech Chambéry (cursus Energie, Bâtiment, Environnement). Elle doit malheureusement quitter l’école pour des raisons personnelles. Mais elle ne s’arrête pas là.

Elle choisit de poursuivre ses études et entre en Licence Professionnelle ACTEER à Rennes (Assistant et Conseiller Technique en Energie Électrique et Renouvelables). Elle y approfondit ses connaissances en électrotechnique et en industrie de l’électricité.

Au travers de ses études, Pascale a la chance d’avoir des expériences diverses. Lors de son DUT, elle réalise son stage à la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) près de Brest. Là-bas, elle dimensionne une solution de chauffage pour une rue intérieure. Puis en licence professionnelle, son stage consiste à assister à la mise en œuvre de l'exploitation d'un parc éolien chez Site à Watts. Deux superbes expériences, riches en compétences et en connaissances !

Un quotidien rythmé et varié

Après avoir obtenu son diplôme, Pascale est embauchée par l’entreprise Site à Watts Développement, où elle avait réalisé son stage de licence. Cette entreprise développe et exploite des parcs éoliens appartenant à des citoyens ou à des institutions publiques du territoire proche du parc.

Pascale est chargée d'exploitation de trois parcs éoliens citoyens et publics. Au nom de sociétés partenaires, elle représente ces parcs auprès de différentes entreprises telles que EDF, Enedis ou encore Enercoop. Mais elle les représente également devant des entreprises de maintenance, des communes, des riverains ou des organismes d’État.

Les missions que Pascale exerce, en tant que responsable de parc éolien, sont très variées :

  • Astreintes de jour

  • Rapports de production

  • Analyses de données

  • Supervisions des systèmes de protection de l'environnement des éoliennes (bridages chauves-souris, bridages acoustiques)

  • Surveillance de la sécurité des éoliennes

  • Contrôle de la maintenance et des pannes

  • Inspections des éoliennes

  • Gestion administrative partielle des sociétés

  • Gestion financière partielle des sociétés (plan d'affaires, dividendes)

  • Animation des conseils de direction et des assemblées générales des sociétés des parcs éoliens

  • Liens avec les services de l'état

  • Liens avec les communes et les riverains des parcs

  • Et bien d’autres…

Pour faire certaines de ses missions, « il ne faut surtout pas avoir peur du vide » ajoute-t-elle en souriant.

Un métier touche-à-tout et passionnant

Ce qui plaît le plus à Pascale, c’est le côté « touche-à-tout » de son métier (technique, préservation de l'environnement, terrain, sécurité, animation, administratif, finance, social). Cela implique néanmoins de se former à de multiples sujets. Mais quand on est passionné par ce que l’on fait, se former n’est pas un souci !

Cependant, comme dans chaque métier, Pascale relève quelques légers bémols. Par exemple, les obligations qu’elle a le 24 ou le 31 décembre, ou parfois certains week-ends. Il lui arrive aussi quelques fois de devoir assister à une réunion le soir ou le week-end.

Mais quand on y regarde de plus près, ce ne sont pas des choses qui empêcheront Pascale de faire son travail dans un domaine qui la passionne et qu’elle adore !

Le mot de la fin ?

« Si je devais retenir une seule chose de mon passage à l’IUT, ça serait le traitement et l’analyse des données (sur Excel notamment) et la rigueur dans la présentation des résultats. Cela m’aide énormément dans mon travail quotidien. Quant à mon meilleur souvenir en tant qu’étudiante, je dirais les jeudis soirs à Lorient qui étaient riches d’échanges et de partages entre étudiants. Mais surtout pas les vendredis matins en amphi.. » dit-elle en rigolant.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Les énergies renouvelables se développent à un rythme plus vu depuis 20 ans (rapport AIE)
11/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Les énergies renouvelables ont connu en 2020 une croissance plus vue depuis deux décennies, portée par la Chine et l'éolien, un rythme ...


Projet éolien en Normandie: six candidats pré-sélectionnés
27/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Le gouvernement français a annoncé lundi avoir pré-sélectionné six candidats pour le futur parc d'éoliennes prévu ...


BTP, industrie pharmaceutique, nucléaire… l’équation gagnante ! : Cécile, Cheffe de projet ALTEN Belgium pour Tractebel
21/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Pour Cécile, qui a toujours voulu travailler dans le secteur du bâtiment, être Ingénieure c’est avant tout être ouverte d’e...

Lire aussi :


Bio360 Open en un clin d'oeil - une occasion de se retrouver à nouveau !
12/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Bio360 Open à Retiers est avant tout une occasion très bienvenue et attendue depuis longtemps pour se retrouver, après ces longs mois de confineme...


07/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Des écoles industrielles pour jeunes décrocheurs: l'Etat va accélérer son programme d'ouverture d'"écoles de produc...


Un webinaire sur la transition éco-énergétique du maritime
05/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le 11 mars, Naval Group a participé à une conférence organisée par WISTA France et le Cluster maritime français (CMF) sur le th&egra...