Elatos recherche des profils à double compétence en énergie et informatique

Alice Picard
07/05/2018 | 1040 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
Elatos recherche des profils à double compétence en énergie et informatique © Jens Bicking, CEO d'ELATOS

Un entretien avec Jens Bicking, CEO d'ELATOS, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de l'Energie, de l'Environnement et de l'Informatique.

Pouvez-vous nous présenter votre activité et nous expliquer votre choix de positionnement stratégique en matière de recrutement ?

Créé en 2002, le cabinet Elatos est spécialisé dans les domaines de l’Energie, de l’Environnement et de l’Informatique. Son siège est à Lyon, mais nous avons également une antenne à Paris et couvrons tout le territoire national.

Nous avons développé notre savoir-faire sur les profils spécialisés en énergies renouvelables et efficacité énergétique. Nous avons associé le secteur Informatique à celui de l’Energie, en partant du constat que les entreprises cherchent des profils à double compétence. Cela s’explique par le développement des villes vertes, ou Green Cities, qui reposent sur une efficacité énergétique stricte pour la construction des bâtiments, notamment grâce à la réduction des émissions de CO2. 

Quels sont plus précisément les métiers émergents dans votre domaine ?

Il y a de fortes demandes dans les secteurs du nucléaire et de l’« oil &gaz », et plus généralement dans tout le secteur des énergies renouvelables comme le photovoltaïque et l’éolien. On constate d’ailleurs également une dynamique importante dans le secteur de l’hydroélectricité.

Nous avons une croissance régulière d’activité de 20 à 30% depuis près de 4 ans. Cela s’explique en partie par le fait que les énergies renouvelables sont devenues très compétitives. De plus, il y a une réelle volonté politique de développer ce secteur, pour ses vertus écologiques, notamment via les subventions de l’Union Européenne.  

Au-delà de la production d’énergie, on intègre de plus en plus la variabilité de l’énergie de manière à pouvoir la stocker. Les solutions de stockage et de management de l’énergie se développent et font appel à de nouvelles compétences sur le marché du travail. Les entreprises du secteur des énergies renouvelables cherchent à mieux maîtriser leur côté intermittent lié aux aléas climatiques, à la saisonnalité ou la diminution de la production la nuit. La gestion intelligence de la consommation d’énergie se décline tout le long de la chaine de production, de stockage et de consommation.

De fait il existe de nouvelles opportunités de marché et par conséquent de nouveaux besoins en compétences.

Quel est le type de profils que vous recherchez ?

Nous sommes aujourd’hui au cœur de la fusion entre l’énergétique et l’informatique. De nombreux enjeux tournent autour de la gestion des données ou Big Data, de l’intelligence artificielle (IA), de la gestion prédictive : la Smart Energy. La Smart industry se doit d’être aujourd’hui plus responsable, plus intelligente, plus performante et plus humaine. La performance énergétique va être le nouvel enjeu des entreprises pour gagner des parts de marché et être plus compétitives. Dans ce cadre, l’émergence des Smart buildings va de pair avec les Smart Grid, les réseaux qui vont permettre d’analyser et d’intégrer les consommations des différents utilisateurs.

La mobilité électrique, traditionnellement dans l’escarcelle de l’industrie automobile, commence à être reprise par les énergéticiens car il va falloir développer le réseau des bornes destinées à recharger les batteries des véhicules. Même si le secteur est encore très atomisé, d’ici 3 ans, il y aura de plus en plus de véhicules électriques ou hybrides en circulation. De fait, de nouveaux talents seront nécessaires pour développer les plateformes qui facilitent l’accès à la mobilité énergétique. Ces nouveaux marchés vont faire appel et donc créer de nouvelles compétences.

Nous cherchons par conséquent de profils capables de répondre à ces enjeux de mutation du paysage énergétique, pouvant créer de nouveaux logiciels, gérer des réseaux, diriger des sites de production d’énergie et les projets de construction. Nous recrutons à niveau baccalauréat +3, mais nous sommes beaucoup sollicités par les entreprises pour de niveau baccalauréat +5, car il s’agit de métiers très sensibles et elles cherchent des profils confirmés.

En ce qui concerne le secteur nucléaire, nous avons beaucoup de demandes de profils spécialisés en sécurité.

Les entreprises font appel à nous pour des compétences bien précises, c’est pourquoi nous faisons souvent de la chasse pour trouver les compétences dans d’autres secteurs d’activité. Par analogie, nous cherchons des compétences métiers transversales ou qui pourraient être transposées au secteur des énergies. Il faut que les entreprises ouvrent leur recrutement et regardent du côté des métiers proches ou cousins car elles peuvent y trouver un vivier de talents.

Propos recueillis par Alice Picard

> ELATOS recrute !


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


DERICHEBOURG Multiservices recrute 3 000 collaborateurs et s'engage en faveur de l'emploi
21/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Créteil, le 19 Juin 2018 – Avec plus de 2 millions de postes à pourvoir en France, 2018 s’annonce comme une année record pour les recr...


« ABB France accorde beaucoup d'attention aux compétences comportementales des candidats »
19/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Un entretien avec Aminata DAFF, Responsable recrutement et chargée du développement de la marque employeur chez ABB France. Pouvez-vous nous pr...


Découvrez ASYMPTOTE Project Management en vidéo !
15/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

 > Asymptote recrute!

Lire aussi :


Job Session le 7 juillet, 200 postes à pourvoir ! #JobSessionENGIECofely
12/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Thomas Jung, Directeur Général Adjoint d'ENGIE Cofely vous invite à candidater pour les métiers de technicien·ne·s ou de ...


Michèle Cyna réélue au Conseil d'administration de Syntec-Ingénierie
12/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Michèle Cyna a été réélue au Conseil d'administration de Syntec-Ingénierie. Composé de 20 membres, le Conseil...


« Zéphyr Solar a un réel engagement social et environnemental »
12/06/2018 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Un entretien avec Julie Dautel, cofondatrice de Zéphyr Solar.Zéphyr Solar est une toute jeune entreprise qui présente un concept révol...