Transition énergétique: l'Ademe appelle à mobiliser et accompagner l'industrie

AFP

22/03/2018 | 477 mots | ENERGIE RECRUTE | ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) estime que le déploiement des énergies renouvelables dans l'industrie est "encore trop peu avancé" alors qu'existent "des solutions adaptées" et "des opportunités économiques", dans une étude publiée jeudi.

"L'industrie est un secteur central à mobiliser et à accompagner" pour atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique, affirme l'Ademe dans un communiqué présentant les conclusions de son étude sur l'intégration des énergies renouvelables et de récupération (EnRR) dans l'industrie.

Cette étude montre qu'il existe "de nombreuses technologies EnRR relativement matures, qui permettent de produire et d'autoconsommer de l'énergie sur un site industriel, que ce soit de la chaleur ou de l'électricité".

Depuis les années 1980, l'industrie s'est mobilisée pour "mieux maîtriser sa compétitivité énergétique" et "réduire son empreinte environnementale", note l'Ademe. Mais malgré "quelques belles réussites", "le déploiement des EnRR est encore trop peu avancé dans ce secteur", ajoute-t-elle.

L'étude détaille 12 secteurs industriels et 10 technologies disponibles: quatre en récupération d'énergie (échangeur sur buées, condenseur de groupes froids, échangeur sur fumées ou sur chaudière) et six énergies renouvelables en autoconsommation (géothermie, biogaz, biomasse, solaire, éolien notamment).

L'étude fait ressortir que les énergies de récupération sont les plus compétitives, car utilisant de l'énergie déjà payée.

Les énergies renouvelables, même plus coûteuses, permettent de leur côté de réduire la dépendance aux énergies traditionnelles, et de s'affranchir, au moins en partie, de la hausse prévue du prix du CO2, selon l'Ademe.

Les EnRR représentent ainsi pour les industriels "des opportunités économiques (...) avec l'aide des mécanismes de soutien", comme le Fonds Chaleur géré par l'Ademe.

L'Agence rappelle que la loi de transition énergétique vise à porter la part des énergies renouvelables à 32% de la consommation d'énergie en 2030 (contre 14,6% actuellement).

L'Ademe ajoute que l'industrie est le 3e plus gros consommateur d'énergie en France (19% du total en 2014), après les transports et le bâtiment.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Hydrogène: 100.000 personnes à former en France d'ici 2030
15/09/2023 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Pour décarboner la fabrication d'acier, servir de carburant aux camions ou aux avions, ou stocker l'électricité solaire et éolienne...


Rentrée: transition écologique recherche ingénieurs
14/09/2023 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

C'est la rentrée: sur les réseaux sociaux, un groupe de BTP recherche un ingénieur d'affaires en transition énergétique en A...


CNR et l'ADEME lancent un appel à manifestation d'intérêt à destination des collectivités territoriales en région Auvergne-Rhône-Alpes pour financer le recrutement de chargés de développement photovoltaïque
18/05/2023 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Permettre le développement et la concrétisation des projets photovoltaïques en toitures et ombrières des collectivités, c’est l&...

Lire aussi :


A l'écoute des profondeurs de l'Antarctique
21/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Dans les profondeurs de l'Antarctique, des microphones immergés recueillent des sons de "vaisseaux spatiaux" et une variété de bourd...


L'Agence internationale de l'énergie (AIE) va accueillir l'Inde
15/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

L'Agence internationale de l'énergie (AIE), instance devenue incontournable dans les discussions mondiales sur l'énergie et le climat, a anno...


Pollution de l'air en Thaïlande: les employés municipaux de Bangkok priés de télétravailler
15/02/2024 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Les employés de la ville de Bangkok sont priés de travailler chez eux jeudi et vendredi, en raison d'un nouveau pic de pollution atmosphérique...