Technicien pétrolier


© The Balance
La fonction de technicien pétrolier couvre deux volets, à savoir le technicien production et celui de technicien maintenance. De manière générale, il participe à la production du pétrole au niveau d’un chantier d’exploitation pétrolière situé en mer ou à terre.

Missions


Plusieurs missions incombent au technicien pétrolier. Il s’occupe entre autres de :
• mettre en place les installations permettant de produire le pétrole
• faire la vérification, l’entretien et la maintenance des installations
• détecter et réparer les éventuels dysfonctionnements et pannes
• superviser le travail des sous-traitants lors de l’entretien, la surveillance et le suivi des données techniques

Compétences


• méthodique, vigilant, rigoureux et sachant travailler en équipe
• bonne connaissance du milieu pétrolier et de la langue anglaise notamment
• maîtrise du maniement des dispositifs techniques de production
• grande capacité d’adaptation
• souplesse et mobilité
• bonne condition physique
• bonne gestion du planning et de l’organisation
• bon respect des normes et règles de sécurité

Formation


• BTS en géologie appliquée/électrotechnique/maintenance des systèmes/chimie
• BTS en Techniques physiques pour l’Industrie et le Laboratoire
• DUT en génie chimique – génie des procédés/génie électrique et informatique industrielle/génie mécanique et productique/génie thermique et énergie
• Diplôme de technicien supérieur professionnel, spécialité géologie et environnement

Salaire


Dans le cadre de ses fonctions, un technicien pétrolier est rémunéré en moyenne 2 000 euros bruts par mois. À cela s’ajoutent les différentes primes et indemnités relatives à son poste.

Évolution de carrière


Avec une bonne formation et des années d’expérience, le technicien pétrolier est en droit de prétendre au poste de chef opérateur, chef de champ, super intendant ou chef de site.

Autres appellations


Le technicien pétrolier est aussi appelé technicien d’exploitation pétrolière.