Technicien en lignes haute tension


© SweetCrude Reports
L’acheminement de l’électricité haute tension (entre 60 000 à 90 000 volts), depuis le lieu de sa production vers un foyer de consommation, requiert un réseau d’infrastructures approprié et nécessite l’intervention d’un technicien en lignes haute tension. Ce réseau permet notamment l’alimentation en électricité des agglomérations urbaines ainsi que des industries lourdes.

Missions


• Contrôler en permanence le bon acheminement de l’électricité à travers les installations électriques haute tension
• Détecter toute anomalie et prévenir tout risque d’accident sur le réseau des lignes haute tension
• Visiter régulièrement les sites et observer l’état général des lignes haute tension
• Vérifier les câbles, isolateurs et supports sur les pylônes
• Effectuer les travaux d’entretien et de réparation des lignes

Compétences


• Entretien des installations de distribution d’électricité des lignes haute tension
• Gestion des interventions sur site
• Mise en œuvre des dispositifs adaptés aux situations d’urgence

Formation


• Bac Pro en ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants)
• Bac STI (Sciences et technologies industrielles avec spécialité en génie mécanique et en options structures métalliques)
• BTS en Électrotechnique
• Expériences avérées sur site

Salaire


Un technicien en ligne haute tension en début de carrière perçoit en moyenne 1 480 euros bruts mensuels, hors primes. Avec davantage d’ancienneté, ce salaire arrive vers 2 600 euros bruts mensuels.

Évolution de carrière


Ses missions peuvent le mener vers un poste de chef d’équipe ou de responsable de maintenance dans un secteur géographique défini. Sinon, il peut devenir planificateur des travaux et des interventions sur site.

Autres appellations


• Lignard
• Technicien haute tension