Ingénieur procédés raffinage


© Shamrock Recruiting
Il incombe à l’ingénieur procédés raffinage dans une structure d’ingénierie ou une raffinerie d’effectuer le suivi d’une unité de production sur le plan technique. Il a pour responsabilité d’étudier l’optimisation des procédés ainsi que leur amélioration, en tenant compte des impératifs économiques et des normes environnementales.

Missions
• Proposer des objectifs aux unités de production et donner les mesures pour les atteindre.
• Diagnostiquer les incidents, étudier les dysfonctionnements d’un procédé et avancer des actions correctives.
• Concevoir de nouveaux procédés, en faire la simulation et l’étude de faisabilité et de leurs impacts.
• Contrôler et suivre la mise en œuvre de procédés et rédiger divers rapports techniques.
• Faire une veille technologique.

Compétences
• Connaissances des domaines mettant en œuvre les procédés : énergie, informatique industrielle, automatismes, etc.
• Solides connaissances des procédés d’ingénierie mécanique, physique, automatique et industrielle.
• Maîtrise de l’outil informatique : logiciels de traitement des données, de simulation et de modélisation.
• Connaissances sur les techniques de démarche qualité et d’amélioration continue.
• Connaissances des techniques d’analyse de rentabilité et de conduite de projets.
• Connaissance des techniques de communication : pédagogie, argumentation.
• Bonnes capacités rédactionnelles.
• Maîtrise de l’anglais écrit et parlé.
• Aptitude à travailler en équipe et aisance relationnelle.

Formation
Bac + 5 : ingénieur généraliste, génie des procédés, génie chimique, mécanique.
Une expérience au sein d’une raffinerie ou d’une structure d’ingénierie pétrolière serait un grand atout.

Salaire
Un débutant diplômé touche entre 35 000 et 40 000 euros bruts par an.
Un cadre confirmé gagne entre 50 000 et 65 000 euros bruts par an.

Évolution de carrière
Après quelques années d’expérience, il est possible d’accéder au poste de directeur technique ou d’ingénieur expert en procédés raffinage. L’ingénieur procédés raffinage peut aussi devenir Ingénieur projets raffinage, Ingénieur d’exploitation en raffinerie, Ingénieur pilotage raffineries.