Ingénieur en méthanisation


© Ensaia
L’Ingénieur en méthanisation peut exercer son métier chez des constructeurs de centrales biomasses, des agro-industriels, dans un bureau d’études ou pour le compte des collectivités. Il a pour rôle de produire de l’énergie renouvelable et de valoriser les déchets biodégradables en biogaz et en digestat.

Missions


• Effectuer des études de faisabilité (potentiel d’un territoire, ressources en déjection, eaux usées, résidus de culture, fumier, bio-déchets municipaux, etc.),
• Étudier le pouvoir de méthanisation des déchets fermentescibles,
• Étudier le dimensionnement pour déterminer la taille des digesteurs à installer,
• Participer au calcul des projets d’installation et chercher les meilleures solutions technico-commerciales,
• Élaborer un cahier des charges, sélectionner constructeurs et équipementiers,
• Produire de l’énergie par un procédé de digestion anaérobie,
• Transformer des déchets biodégradables en biogaz et en compost,
• Valoriser le biogaz en électricité et/ou en chaleur pour le chauffage des maisons, usines ou immeubles,
• Valoriser le digestat pour des utilisations agronomiques (fertilisant, etc.),
• Assurer le suivi d’un chantier de construction des unités de méthanisation jusqu’à l’injection du biogaz dans le réseau.

Compétences


• Connaissances des réactions de fermentation,
• Connaissances en réglage de digesteurs,
• Compétences prouvées en gestion de projet.

Formation


Le poste d’Ingénieur en méthanisation est accessible aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur en agronomie, en génie énergétique, en génie et environnement, ou d’un diplôme d’ingénieur généraliste avec une spécialisation Génie de l’environnement ou Électromécanique.

Salaire


Le salaire de l’Ingénieur en méthanisation se situe entre 2 500 et 3 300 euros mensuels en fonction de son expérience.

Évolutions de carrière


L’Ingénieur en méthanisation peut devenir Technico-commercial ou Responsable développement dans des entreprises du secteur énergétique ou agro-industriel. Il peut aussi être amené à travailler à l’étranger dans une entité dédiée à la méthanisation.

Autres appellations


• Chargé de projet méthanisation
• Ingénieur d’études méthanisation
• Ingénieur projet méthanisation
• Ingénieur technico-commercial méthanisation