Chef de chantier éolien


© Shutterstock
Le Chef de chantier éolien peut pratiquer son métier dans des exploitations de parcs éoliens. Son rôle commence dès la mise en place d’un projet jusqu’à sa réalisation. Il veille à ce que le cahier des charges qu’il a défini soit en tous points suivi par son équipe.

Missions


• Rédiger les appels d’offres,
• Contrôler toutes les offres,
• Prendre en charge les négociations et le choix de chacune des entreprises sous-traitantes (transport, raccordement de l’électricité, génie civil, matériaux et fournitures etc),
• Établir des cahiers des charges concernant les prestations,
• Veiller à ce que les cahiers des charges soient respectés et réalisés dans les temps impartis en tenant compte des normes de sécurité,
• Prendre en main la gestion totale du chantier dès le début des travaux de construction jusqu’à la livraison,
• Definir des plannings et veiller à leur respect,
• Être l’interlocuteur entre les constructeurs du parc et le client.

Compétences


• Compétences techniques et informatiques,
• Connaissance approfondie de l’éolienne,
• Capacité à gérer des équipes,
• Capacité d’analyse.

Formation


Pour le métier de Chef de chantier éolien, les recruteurs sont à l’affut de ceux qui ont un bac + 4 ou un bac + 5 type ESTP, INSA, CNAM. Ils prennent le plus souvent des ingénieurs ou des techniciens supérieurs en génie civil ou en travaux publics.

Salaire


Le Chef de chantier éolien débutant perçoit un salaire entre 1830 et 2080 euros environ par mois.

Évolutions de carrière


Le Chef de chantier éolien peut envisager le poste de Chef de projet éolien après quelques années d’expériences réussies.

Autres appellations


• Responsable de chantier éolien