Chargé de maintenance en environnement nucléaire


© Mitsubishi Heavy Industries
Le Chargé de maintenance en environnement nucléaire exerce sa profession pour le compte d’exploitants tels que EDF, des entreprises prestataires ou sous-traitantes dans les secteurs du génie civil, de l’automatisme, de l’instrumentation, de la mécanique, de la robinetterie ou de la chaudronnerie. Il a en charge la maintenance des sites nucléaires, seul ou en équipe, et son intervention commence des la préparation et va jusqu’au bilan de chantier.

Missions


• Mettre en place une organisation globale conjuguant aspects techniques, management et qualité
• Réaliser les opérations de maintenance sur une installation nucléaire, sur des sites de recherches ou de fabrication, ou sur un site de retraitement de combustible
• Veiller à la sécurité de son équipe et à la sûreté des installations
• Mettre en place des mesures de radioprotection et veiller à leur qualité
• S’assurer de l’approvisionnement en consommables
• Prendre en charge le nettoyage et l’assainissement des installations nucléaires

Compétences


• Compétences en matière de sûreté et de sécurité
• Connaissances pointues en radioprotection et en environnement
• Maitrise de la maintenance en environnement nucléaire
• Capacité à organiser une intervention en environnement nucléaire

Formations


Pour le poste de Chargé de maintenance en environnement nucléaire, les recruteurs recherchent les titulaires d’un bac +2 spécialité génie civil, bâtiment construction métallique, chaudronnerie, mécanique. Il faut également être titulaire des habilitations PR1 et PR2.

Salaire


Le Chargé de maintenance en environnement nucléaire touche dans les 1 600 à 2 000 euros en début de carrière.

Autres appellations


• Chargé de travaux en milieu nucléaire
• Chef de chantier en milieu nucléaire
• Responsable d’intervention en milieu nucléaire
• Chargé d’affaires en milieu nucléaire
• Spécialiste de maintenance en environnement nucléaire