Chargé de contrôles et d’examens non destructifs


© Mongin
Le chargé de contrôles et d’examens non destructifs est le technicien qui contrôle régulièrement les soudures d’une installation métallique ou d’un ensemble de tuyauterie.

Missions


• Contrôler les soudures de canalisation ou d’une structure métallique
• Établir des techniques de contrôle et des modes opératoires
• Choisir le procédé le mieux adapté à la nature de la pièce à examiner, ainsi qu’au type de défaut recherché

Compétences


• Maîtrise des techniques de contrôle non destructives
• Connaissance des matériaux métalliques et composites utilisés dans différents domaines et secteurs d’activité
• Connaissance en physique, mathématique, électricité, chimie et électronique
• Connaissance des techniques d’assemblage
• Maîtrise des outils informatiques
• Respect des règles de sécurité adaptées à l’environnement du chantier

Formation


• DUT en métallurgie et en mesures physiques
• Mention complémentaire Post-Baccalauréat en agent de contrôle non destructif
• Bac Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable
• Bac professionnel en électrotechnique ou électricien
• BTS électrotechnique ou électricien
• Licence professionnelle en CND.
Sachez enfin qu’une certification COFREND est obligatoire.

Salaire


Le salaire du chargé de contrôles et d’examens non destructifs est défini a minima en fonction de la convention collective de l’employeur. La rémunération d’un débutant varie de 1 600 à 1 900 euros bruts mensuels, et celui d’un employé confirmé, entre 1 900 et 2 900 euros.

Évolutions de carrière


Avec son autonomie, son esprit d’initiative et ses compétences techniques, le chargé de contrôles et d’examens non destructifs peut devenir chef de chantier. Il peut également se tourner vers les postes de contrôleur technique, de gestionnaire de prestations ou de préparateur.

Autres appellations


• Contrôleur END
• Agent de contrôle non destructif
• Radiologue industriel
• Contrôleur non destructif
• Technicien qualité