Chargé d'affaires ingénierie gaz


© Engie
Le chargé d’affaires ingénierie met son expertise au service de la rénovation et de la construction de moyens de manutention, de transport, de conditionnement et de réception de gaz naturel. Il sert également de relais entre les techniciens, les sous-traitants, l’exploitant et les clients.

Missions


• Réaliser des études préparatoires en vue d’un chantier : analyse des besoins, établissement de devis et rédaction de cahiers de charge ;
• Planifier et commander les ressources nécessaires ;
• Initier les moyens nécessaires pour optimiser l’exploitation des affaires et garantir la marge d’exploitation ;
• Veiller au respect des normes de sécurité requises pour la construction d’ouvrages de distribution ;
• Assurer la sécurité des personnes et des biens sur les chantiers ;
• Rédiger des rapports d’activité, et mettre à jour les bases de données internes.

Compétences


• Très bonnes notions en gestion de projets,
• Bonnes connaissances des techniques de Travaux Publics et des normes applicables aux travaux réalisés à proximité de gaz,
• Maîtrise parfaite des outils bureautiques et informatiques,
• Forte capacité d’analyse,
• Aptitudes organisationnelles, managériales et rédactionnelles,
• Sens de la rigueur et de la diplomatie,
• Maîtrise de l’anglais.

Formations


Pour pouvoir exercer le métier, le postulant doit avoir un Bac + 2, et connaître les fondamentaux de la culture gazière. Les fondamentaux en santé, prévention, sécurité et accès aux ouvrages sont également attendus, tout comme une première expérience au sein d’une agence d’exploitation de gaz, sans oublier les formations de perfectionnement et de recyclage.

Salaire


Le chargé d’affaires ingénierie gaz gagne entre 30 281 et 37 223 euros bruts par an, en fonction de son domaine d’activité. Des intéressements et des abondements pourraient s’y ajouter.

Perspective d’évolution


Le chargé d’affaires ingénierie gaz peut se tourner vers le métier de Chef d’exploitation, de Chargé d’Études ou de Chef de pôle.