Agent de développement des énergies renouvelables


© Centre de Formation Alternance IRAF LYON
L’Agent de développement des énergies renouvelables est au service de la ville. Il est en charge des bâtiments communaux et participe à la réduction des coûts en énergie et des émissions de gaz à effet de serre de ces derniers. Il est à la fois animateur, gestionnaire et technicien dans le cadre de l’intégration de la dimension énergétique dans les politiques locales.

Missions :


• Rechercher les bâtiments énergivores et en gérer la consommation énergétique ;
• Mettre en place des projets locaux en énergies renouvelables, ainsi que des éoliennes et des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques ;
• Chercher des financements pour réaliser les nouvelles politiques énergétiques ;
• Suivre la mise en œuvre des projets jusqu’à leur finalisation ;
• Limiter au maximum le gaspillage d’énergie ;
• Encourager et développer l’utilisation des énergies renouvelables dans le but de réduire les factures énergétiques ;
• Informer et sensibiliser les autorités et la population sur l’importance des énergies renouvelables et des écogestes ;
• Mettre en place un système de chauffage en énergies renouvelables pour les équipements publics tels que les écoles, les cantines ou les piscines.

Compétences :


• Compétences en thermique et dans le domaine énergétique.
• Connaissances en techniques.

Formations :


Le poste d’Agent de développement des énergies renouvelables est accessible à partir du bac+2 jusqu’au bac+5. Les recruteurs privilégient les candidats qui ont un BTS, un DUT ou une licence pro dans le secteur énergétique. Ceux qui détiennent un diplôme en ingénierie généraliste (option thermique) et un mastère en énergie ou énergétique thermique ne sont pas non plus en reste.

Salaire :


En début de carrière, l’agent de développement des énergies renouvelables perçoit 1700 euros bruts par mois s’il est technicien, contre 2000 euros s’il est ingénieur.

Autres appellations :


• Chargé de missions en énergies renouvelables.
• Ingénieur environnement.
• Conseiller en environnement.