Formation Ingénieur(e) en Sciences et Technologies Nucléaires

ITII ÎLE-DE-FRANCE
  • Entreprise : ITII ÎLE-DE-FRANCE
  • Localisation : La Plaine Saint Denis - France - Ile-de-France
  • Fonction : Formation Ingénieur(e) en Sciences et Technologies Nucléaires
  • Coût Indicatif :
  • Niveau d'études requis : BAC +2/3 (DEUG, Licence, DUT, BTS, Prépas...)
  • Niveau d'études final : Diplôme Ingénieur
  • Date limite d'inscription :
  • Postuler

Description de la formation


OBJECTIF
Former sur trois années par la voie de l’apprentissage, des ingénieurs opérationnels disposant d’une forte compétence technique dans les domaines de la maintenance ou de la construction-déconstruction des installations industrielles de haute technologie, conscients de la finalité économique de leur métier, préparés à accompagner les changements techniques, aptes à maîtriser la gestion de projets et à animer des équipes, capables de comprendre l’environnement de l’entreprise et de s’adapter à son évolution.


OPTION
• Construction-Déconstruction
• Maintenance des installations nucléaire


ORGANISATION DE LA FORMATION
Séquences académiques et professionnelles construites en fonction du cursus professionnel, de durée progressive .
Mémoire sur une période longue de 6 mois permettant la mise en œuvre d’un véritable projet d’ingénieur.

• 1ère année : 1 mois CNAM – 1 mois Entr. – 2 mois CNAM – 2 mois Entr. – 3 mois CNAM – 3 mois Entr.
• 2ème année : 3 mois CNAM – 3 mois Entr. – 3 mois CNAM – 3 mois Entr.
• 3ème année : 5 mois CNAM – 2 mois Entr. – 1 sem. CNAM – 2 mois Entr. – 2 sem. CNAM – 2 mois Entr. – 1 sem.


DÉROULEMENT
Une formation académique de 1800 heures d’enseignement encadré sur trois années :


Tronc commun :
• Sciences de l’ingénieur : Harmonisation mathématiques, physique et chimie, bases de la biologie, statistiques et probabilités, analyse vectorielle, mécanique, thermodynamique, méthode et analyse de risques industriels (générale et appliquée au nucléaire).
• Enseignement de spécialité : Physique du noyau et radioactivité, interactions rayonnement-matière, bases de radio protection, chimie, technologie des réacteurs nucléaires, travaux pratiques : détection de rayonnements, matériaux, gestion d’un chantier nucléaire, codes et normes dans l’industrie nucléaire.
• Sciences économiques humaines et sociales : Economie générale, information et communication pour l’ingénieur, management et organisation des entreprises, management d’équipe et communication en entreprise, management de projets ( général et appliqué au nucléaire).
Anglais.

Enseignements spécifiques aux 2 parcours :

• Construction-Déconstruction nucléaire : Génie civil en environnement nucléaire, chimie et procédés appliqués à la déconstruction, radioprotection et réglementation, introduction à la déconstruction des installations nucléaires, conduite opérationnelle des chantiers de déconstruction et getion des déchets, conception des structures…
• Maintenance des installations nucléaires : Fonctions de la maintenance et politique de maintenance, fiabilité, sûreté de fonctionnement, applications à l’environnement nucléaire, fonctionnement approfondi d’une installation nucléaire de base ( régime nominal, incidentiel et accidentiel), radioprotection et réglementation appliquées à la maintenance…


MÉTIERS VISÉS
Les écoles d’ingénieurs permettent une très bonne insertion des diplômés. La dernière enquête annuelle publiée par la Conférence des grandes écoles (CGE), indique que 86,8 % des diplômés d’écoles d’ingénieurs accèdent à l’emploi en moins de six mois après la sortie des études, et 81,8 % en moins de deux mois. L’embauche après l’obtention du diplôme est d’autant facilitée que la formation d’ingénieur était en apprentissage, particularité des formations initiales en partenariat avec l’ITII Île-de-France. Au bout de quelques années, le taux d’emploi est de l’ordre de 96% selon les enquêtes effectuées annuellement par Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF).

En termes de contrats, le plus souvent signé est le CDI : 78,8 % des ingénieurs démarrent leur carrière avec un emploi à durée indéterminée, avec près de 90% en statut de cadre dès l’embauche. Environ 10% commencent leur carrière à l’étranger mais l’anglais est impératif dans beaucoup de postes, y compris en France.

Les secteurs des postes occupés par les ingénieurs issus des formations en partenariat avec l’ITII Île-de-France sont variés et offrent beaucoup de possibilités d’évolution : aéronautique et spatial, automobile et cycles, bâtiment et travaux publics, défense, énergie, équipements électroniques et électriques, ferroviaire, mécanique, métallurgie, naval, numérique.


CONDITIONS D’ADMISSION
Diplômes Bac + 2 éligibles à la formation :
DUT : Génie civil, chimie,génie bio, génie chimique, génie des procédés, génie indust et maintenance, génie elect et informat.indust., HSE, Mesures physiques, sciences et génie des matériaux.. ;
BTS : Assistant technique d’ingénieur, chimiste, construction navale, contrôle industriel et régulation automatique, Fluides énergie environnement, Maint.indust., physico metallogr. de labo, techniques phys pour l’indust et le labo, traitements matériaux….
Autres diplômes : Licences scientifiques ou techniques, classes prépa..
En outre, il faut être âgé(e) de moins de 26 ans à la signature du contrat (sauf dérogation prévue par la loi) ; Réussir les épreuves de sélection (épreuves de connaissances et entretiens). Signer un contrat d’apprentissage avec une entreprises.
  • Date de début : Rentrée Septembre
  • Durée : 3 ans
  • Contact : Contact dédié : Mme Clotilde Cantaut
  • Adresse : CNAM ALTERNANCE 61 rue du Landy 93210 La Plaine Saint Denis
  • Email : ccantaut@formation-industries-cefipa.fr
  • Téléphone : 01 55 17 80 50
  • Fax :
  • Référence :
  • Secteur d'activité : R&D, Bureau d'Etudes, Ingénierie
ITII ÎLE-DE-FRANCE
Retrouvez l'ensemble des offres
ITII ÎLE-DE-FRANCE