Guerre en Ukraine: TotalEnergies "n'apportera plus de capital à de nouveaux projets en Russie"

TotalEnergies

01/03/2022 | 540 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON
Guerre en Ukraine: TotalEnergies © TotalEnergies

Le géant français de l'énergie TotalEnergies a annoncé mardi qu'"il n'apportera plus de capital à de nouveaux projets en Russie", en pleine guerre avec l'Ukraine, sans pour autant se retirer des projets dans lesquels il est actuellement investi, selon une déclaration transmise à l'AFP.

Le groupe réalise en Russie 3 à 5% de ses revenus totaux, avait indiqué il y a quelques jours son PDG Patrick Pouyanné.

TotalEnergies est actionnaire à 19,4% du géant du gaz russe Novatek et détient une participation de 20% dans Yamal LNG, un projet qui a démarré fin 2017 et qui a produit plus de 18 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en 2020. Le groupe détient également une participation de 10% dans Arctic LNG 2, un projet dont la première livraison de GNL est prévue pour 2023.

En Russie, TotalEnergies est aussi impliqué à hauteur de 10% dans un autre projet GNL dans le nord du pays, composé de trois "trains" (ensemble des unités d'une usine assurant le traitement et la liquéfaction du gaz, NDLR), dont le premier doit alimenter les marchés internationaux en 2023.

Dans sa déclaration mardi, TotalEnergies dit "approuver l'étendue et la force des sanctions mises en place par l'Europe et les mettra en oeuvre quelles que soient les conséquences (en cours d'évaluation) sur la gestion de ses actifs en Russie".

Le groupe indique qu'il "n'apportera plus de capital à de nouveaux projets en Russie".

Mardi matin, le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire, interrogé sur les activités des géants hexagonaux TotalEnergies et Engie en Russie, avait estimé qu'il y avait désormais "un problème de principe à travailler" avec toute personnalité proche du pouvoir russe.

Concernant plus précisément TotalEnergies, le ministre avait assuré sur Franceinfo que "des décisions" seraient prises "dans les jours qui viennent" avec le groupe, alors que d'autres majors pétrolières, comme les britanniques Shell et BP, ont annoncé se retirer de leurs projets en Russie et vendre les parts de sociétés russes qu'elles détenaient.

TotalEnergies indique mardi "condamner l'agression militaire de la Russie envers l'Ukraine qui a des conséquences tragiques pour les populations et menace l'Europe" et "exprime sa solidarité envers la population ukrainienne qui en subit les conséquences et envers la population russe qui en subira également les conséquences".

Le groupe dit "se mobiliser pour fournir du carburant aux autorités ukrainiennes et de l'aide aux réfugiés ukrainiens en Europe".

En 2020, la Russie avait représenté 16,6% de la production annuelle de liquides et de gaz naturel de TotalEnergies, selon son document de référence 2020.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Démarrage du plus grand parc éolien offshore d'Écosse
23/08/2022 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

TotalEnergies et son partenaire SSE Renewables annoncent le démarrage de la production d’électricité du parc éolien offshor...


Total Energies : un prêt de 100 000€ accordé à Elixir Aircraft pour soutenir l'emploi et la transition écologique et énergétique
30/06/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

En accordant des prêts à taux zéro, TotalEnergies accompagne les PME du territoire afin de participer à la création de projets et au ...


Pologne : TotalEnergies et KGHM s'associent pour développer l'éolien en mer
12/04/2022 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

TotalEnergies et KGHM ont signé un partenariat en vue de participer, à parts égales, aux appels d’offres des autorités polonaises por...

Lire aussi :


Les Champs-Élysées un peu moins éclairés pour économiser l'énergie
20/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Les Champs-Elysées seront moins éclairés cet hiver: les illuminations de Noël y dureront moins longtemps et les commerçants devront &e...


Framatome finalise l'acquisition de CETh et renforce ses compétences associées au soudage
13/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Framatome annonce aujourd’hui l’acquisition de CETh, un spécialiste français du traitement thermique post-soudage. Cette opération per...


Modification de la composition du Conseil d'administration d'EDF
06/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le Conseil d’administration d’EDF qui s’est réuni le 31 août 2022 a pris acte de la démission de Monsieur François Delattr...