Nucléaire iranien: l'accord "donne du temps à la diplomatie"

AFP

13/09/2021 | 329 mots | ENERGIE RECRUTE | NUCLÉAIRE
Nucléaire iranien: l'accord © Wikipedia

L'arrangement conclu dimanche entre l'Iran et l'AIEA sur la surveillance du programme nucléaire permet de "donner du temps à la diplomatie", a estimé le directeur général de l'instance onusienne, en référence aux pourparlers de Vienne pour sauver l'accord international de 2015.

Rafael Grossi revenait d'un voyage express à Téhéran, où il a pu renouer le contact après avoir dénoncé dans un rapport délivré en début de semaine le manque de coopération de la République islamique.

"D'ici quelques jours", les inspecteurs vont pouvoir accéder au matériel de surveillance sur les différents sites iraniens et s'assurer qu'il fonctionne correctement après plusieurs mois d'incertitude, a-t-il expliqué.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dont l'accès est fortement restreint depuis février, n'aura certes toujours pas accès dans l'immédiat aux données des caméras.

Mais "nous pourrons conserver toutes les informations nécessaires pour maintenir une continuité" dans la surveillance jusqu'à ce que les pourparlers de Vienne aboutissent, a souligné M. Grossi. "Il n'y aura pas d'interruption".

Il a toutefois souligné qu'il ne saurait s'agir "d'une solution permanente", évoquant une "mesure pour donner du temps à la diplomatie".

Le directeur de l'AIEA a fourni "ces nouveaux éléments" au Conseil des gouverneurs, qui se réunit à partir de lundi dans la capitale autrichienne.

"Je pense qu'ils vont peser" dans les discussions en cours, alors que planait la menace d'une résolution pour sanctionner l'Iran.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Autorisation d'exploitation pour l'EPR de Flamanville
06/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

EDF a reçu de l'Etat l'autorisation d'exploiter son EPR à Flamanville (Manche), une étape réglementaire formelle au titre du co...


La Corée du Nord semble avoir redémarré un réacteur nucléaire
30/08/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

La Corée du Nord semble avoir redémarré son réacteur produisant du plutonium dans le complexe nucléaire de Yongbyon, selon l'Age...


Nucléaire: EDF cède ses parts dans sa coentreprise américaine CENG pour 885 M USD
09/08/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le géant français de l'électricité EDF a annoncé lundi qu'il cédait pour 885 millions de dollars (environ 753 million...

Lire aussi :


09/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a promis jeudi un examen "complet" et "objectif" du projet controversé d...


26/07/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le gouvernement britannique cherche les moyens d'empêcher le groupe chinois CGN de participer à de nouveaux projets de centrales nucléaires dan...


15/07/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le 12 juillet 2021, EDF a annoncé l'ouverture de son bureau à Varsovie, entièrement dédié à l'accompagnement de la pr...