TotalEnergies signe son "retour" en Irak et investit 10 milliards de dollars

AFP

06/09/2021 | 588 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON
TotalEnergies signe son

Le groupe français TotalEnergies a salué lundi un "retour par la grande porte" en Irak avec un investissement qu'il a chiffré à environ 10 milliards de dollars.

Ce même contrat avait été évalué la veille à 27 milliards par le gouvernement irakien, une différence qui s'explique par la prise en compte à terme de charges d'exploitation.

Le PDG du groupe Patrick Pouyanné était dimanche à Bagdad pour parapher l'accord avec le gouvernement, qui doit durer 25 ans.

Le ministre irakien du Pétrole Ihssan Ismaïl avait alors évoqué une valeur totale "de 27 milliards de dollars", dont un investissement de 10 milliards dans les infrastructures.

"Quand le ministre dit 27 milliards, il s'agit du +Capex+ (les dépenses d'investissement, ndlr) plus +l'Opex+ (les dépenses d'exploitation)", avait précisé Patrick Pouyanné dimanche lors d'une conférence de presse.

"Et l'Opex, ce sont des coûts, et nous avons des revenus pour financer" ces dépenses, avait-il ajouté.

Lundi, TotalEnergies a confirmé dans un communiqué que ses projets en Irak représentaient "un investissement global d'environ 10 milliards de dollars" (environ 8,4 milliards d'euros), sans évoquer d'autres montants.

"Ces accords signent notre retour en Irak par la grande porte, pays où notre Compagnie est née en 1924", a déclaré M. Pouyanné, cité dans le communiqué.

Le groupe va investir dans les installations "pour récupérer le gaz torché sur trois champs pétroliers" afin de générer de l'électricité (capacité initiale de 1,5 gigawatts, puis de 3 GW), et la construction d'une centrale électrique solaire de 1 GW de capacité pour fournir la région de Bassora (sud).

Dans le détail, l'investissement couvre "la construction d'un réseau de collecte et d'unités de traitement de gaz", "la construction d'une unité de grande capacité de traitement d'eau de mer" (nécessaire pour l'extraction pétrolière), et la construction et l'opération de la centrale photovoltaïque.

Avec pour objectif de développer "l'accès l'électricité pour les populations locales grâce à un usage plus durable des ressources naturelles du pays: réduction du brûlage du gaz, source de pollution de l'air et d'émissions gaz à effet de serre, gestion de la ressource en eau, valorisation de l'énergie solaire".

L'Irak dispose d'immenses réserves d'hydrocarbures. C'est le deuxième pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), et l'or noir représente plus de 90% de ses revenus. Mais il est confronté à une crise énergétique aiguë et connaît d'incessantes coupures d'électricité, qui alimentent le mécontentement social.

Le pays a même connu un black out de près d'une journée début juillet tandis que les températures frôlaient les 50 degrés.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Démarrage du plus grand parc éolien offshore d'Écosse
23/08/2022 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

TotalEnergies et son partenaire SSE Renewables annoncent le démarrage de la production d’électricité du parc éolien offshor...


Total Energies : un prêt de 100 000€ accordé à Elixir Aircraft pour soutenir l'emploi et la transition écologique et énergétique
30/06/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

En accordant des prêts à taux zéro, TotalEnergies accompagne les PME du territoire afin de participer à la création de projets et au ...


Pologne : TotalEnergies et KGHM s'associent pour développer l'éolien en mer
12/04/2022 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

TotalEnergies et KGHM ont signé un partenariat en vue de participer, à parts égales, aux appels d’offres des autorités polonaises por...

Lire aussi :


Les Champs-Élysées un peu moins éclairés pour économiser l'énergie
20/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Les Champs-Elysées seront moins éclairés cet hiver: les illuminations de Noël y dureront moins longtemps et les commerçants devront &e...


Framatome finalise l'acquisition de CETh et renforce ses compétences associées au soudage
13/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Framatome annonce aujourd’hui l’acquisition de CETh, un spécialiste français du traitement thermique post-soudage. Cette opération per...


Modification de la composition du Conseil d'administration d'EDF
06/09/2022 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le Conseil d’administration d’EDF qui s’est réuni le 31 août 2022 a pris acte de la démission de Monsieur François Delattr...