EDF ouvre un bureau à Varsovie dédié à la préparation de l'offre d'EDF pour 4 à 6 réacteurs EPR en Pologne et nomme Thierry Deschaux Directeur Général

Dalkia

15/07/2021 | 944 mots | ENERGIE RECRUTE | NUCLÉAIRE

Le 12 juillet 2021, EDF a annoncé l'ouverture de son bureau à Varsovie, entièrement dédié à l'accompagnement de la préparation d'une offre nucléaire intégrée, adaptée au marché polonais. La décision d'ancrer l'activité de développement de l'offre d'EDF pour la Pologne à Varsovie confirme l'engagement de long terme d'EDF pour soutenir l'ambition nucléaire polonaise. L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse en présence de S.E. l'Ambassadeur de France F. Billet et du Haut Représentant désigné par le gouvernement français pour la coopération nucléaire avec la Pologne, M. Philippe Crouzet, qui ont tous deux exprimé le plein soutien de la France à l'offre portée par EDF pour la construction de 4 à 6 réacteurs EPR en Pologne.

À la tête du nouveau bureau, EDF a nommé Thierry Deschaux. En 14 ans de carrière en Pologne au sein de différentes filiales d'EDF, et notamment de Dalkia Polska dont il était le Directeur Général, M. Deschaux a acquis une connaissance approfondie du secteur énergétique polonais à toutes les étapes de sa transformation : de l'approvisionnement en charbon, au développement des centrales de cogénération, en passant par la gestion du chauffage urbain et le développement des services énergétiques. Thierry Deschaux a également travaillé pendant 15 ans au sein de la branche nucléaire d'EDF en France dans les domaines de l'ingénierie, de l'exploitation et de la maintenance, ainsi que dans la négociation de grands contrats d'achat de combustible nucléaire.

L'activité du bureau d'EDF à Varsovie se concentrera sur l'approfondissement du dialogue qu'EDF a construit au cours des 10 dernières années avec tous les acteurs clés impliqués dans le programme nucléaire polonais. L'une de ses missions principales sera d'intégrer l'industrie polonaise dans la « supply chain » industrielle européenne d'EDF pour les réacteurs EPR, en établissant des partenariats de long terme et en accélérant la qualification des fournisseurs polonais. Le bureau est rattaché à la Direction du Développement du Nouveau Nucléaire d'EDF et bénéficiera pleinement du soutien de ses équipes d'ingénierie.

Thierry Deschaux, Directeur Général du nouveau bureau polonais d'EDF SA a déclaré : « L'implantation de ce nouveau bureau d'EDF dédié aux activités nucléaires en Pologne intervient à un moment décisif et constitue une nouvelle preuve de l'engagement d'EDF à ancrer localement sa proposition de partenariat de long terme et de proposer la meilleure offre pour la Pologne. EDF a une longue histoire en Pologne dont je fais partie depuis plus de 14 ans. Je suis honoré d'être nommé à ce nouveau poste stratégique pour accompagner l'ambitieuse transition énergétique polonaise et européenne ».

Vakis Ramany, Vice-Président du Groupe EDF en charge du Développement de Nouveaux Projets Nucléaires, a déclaré : « Je suis très fier d'accueillir Thierry Deschaux à la tête de ce nouveau bureau qui intègre notre Direction du développement de nouveaux projets nucléaires. La Pologne est un marché clé pour le groupe EDF et, en tant que premier opérateur nucléaire européen, nous sommes profondément engagés à apporter bien plus que notre technologie EPR, déjà éprouvée. Nous visons un partenariat stratégique de long terme fondé sur trois dimensions clés : impliquer la chaîne d'approvisionnement polonaise ; renforcer les compétences du futur propriétaire-exploitant pour assurer sa sécurité d'approvisionnement et son indépendance énergétique ; et enfin explorer, avec le soutien du gouvernement français, les différents outils et options de financement pour sécuriser le programme polonais ».

Philippe Crouzet, le Haut Représentant du gouvernement français pour la coopération nucléaire avec la Pologne, a déclaré : « Je tiens à souligner la forte volonté de la France de soutenir le programme nucléaire polonais dans un esprit de coopération stratégique et industrielle. La France propose une solution européenne basée sur l'EPR, une technologie de troisième génération déjà licenciée par plusieurs autorités de sûreté européennes, et fort de 50 ans d'expérience dans le domaine de l'énergie nucléaire. L'énergie nucléaire est sans aucun doute une solution d'avenir et cruciale pour l'atteinte les objectifs climatiques de l'Europe ».


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Framatome développe une formation sur le nucléaire en Hongrie via un partenariat avec Hunatom Zrt. et l'Université de Dunaújváros
12/10/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Framatome Kft. a signé cette semaine un protocole d’accord (MOU) avec Hunatom Zrt. et l’Université de Dunaújváros pour collabor...


François-Marie Didier élu à la présidence du SIAAP
27/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

François-Marie DIDIER, conseiller de Paris du XXème arrondissement et conseiller métropolitain, a été élu à l&rsq...


Création d'une nouvelle Business Unit « Hydrogène » et nomination d'Hind Lammari à sa direction
14/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

À l’occasion de la 8 ème édition des « Journées Hydrogène dans les Territoires 2021 » organisées à D...

Lire aussi :


Nucléaire iranien: l'accord
13/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

L'arrangement conclu dimanche entre l'Iran et l'AIEA sur la surveillance du programme nucléaire permet de "donner du temps à la diplomat...


09/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a promis jeudi un examen "complet" et "objectif" du projet controversé d...


Autorisation d'exploitation pour l'EPR de Flamanville
06/09/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

EDF a reçu de l'Etat l'autorisation d'exploiter son EPR à Flamanville (Manche), une étape réglementaire formelle au titre du co...