Bio360 Open en un clin d'oeil - une occasion de se retrouver à nouveau !

L’équipe BEES

12/05/2021 | 2191 mots | ENERGIE RECRUTE | EMPLOI ET CARRIÈRE
Bio360 Open en un clin d'oeil - une occasion de se retrouver à nouveau ! © L’équipe BEES

Bio360 Open à Retiers est avant tout une occasion très bienvenue et attendue depuis longtemps pour se retrouver, après ces longs mois de confinement.

Réparties sur une surface extérieure de 30 000 m², les solutions de l’agriculture et de l’exploitation forestière pour relever le défi du changement climatique sont au cœur de Bio360 Open et il est tout à fait pertinent que le secteur soit accueilli cette année par la ville de Retiers et la Communauté de communes de Roche des Fées, municipalité bretonne pleinement engagée dans la transition énergétique. Parmi les exemples de son portefeuille de projets, mentionnons une toute nouvelle chaufferie biomasse communautaire ainsi qu’une installation coopérative agricole au biogaz qui sera innovante et dont la pose de la première pierre aura lieu durant l’événement.

Et bien sûr, converser et engager des relations sont les raisons d’être d’un événement. Des conversations qui mènent à l’apprentissage et des conversations qui ouvrent la porte à des opportunités. C’est ce qui génère le buzz. C’est ce qui nous laisse enthousiastes et pleins d’espoirs, alors que nous franchissons précipitamment les portes de sortie du salon, en route pour attraper notre train, espérons-le à temps, alors que nous nous sommes attardés un peu trop longtemps à la fin, discutant d’une nouvelle idée brillante avec quelqu’un que nous venions de rencontrer !

Il est grand temps de s’y remettre ! 

LeSalon

Le Salon comprend une grande zone extérieure de 30 000 m2 et plus de 200 stands sous chapiteaux avec toujours au moins deux côtés ouverts, pour permettre une bonne circulation d’air et de très larges allées de 6mBio360 Open à Retiers est avant tout une occasion très bienvenue et attendue depuis longtemps pour se retrouver, après ces longs mois de confinement.

Combinant les mondes convergents du biogaz, de la biomasse, du waste-to-x (valorisation des déchets), du captage et de l’utilisation du carbone, de la séquestration du carbone, de la bioéconomie... Bio360 Open est un événement unique en France dédié aux professionnels des secteurs de la bioénergie et de la bioéconomie.

Le Programme

Le programme est actuellement en préparation et plus de détails suivront courant mai. Entretemps, voici un aperçu de ce qui est prévu :

- une zone d’exposition avec des chapiteaux individuels

- une zone de conférence (en français uniquement)

- démonstrations de déchiquetage de bois (forestier et agricole)

- visite technique de la nouvelle chaufferie biomasse de la ville (2 chaudières de 600 kW)

- production d'électricité à partir de 100% biodiesel

- parc de véhicules GNV

- bar et food trucks sur place

- et plus encore ....

Visiter

  • Sécurité et santé

Assurer la sécurité et la santé de tous ceux qui viennent à Bio360 Open a été au cœur de la décision du choix du Parc Expo de Retiers. Un événement en extérieur assure des conditions optimales en termes de flux d’air, le ciel étant la limite. Et de plus, l’événement sera réparti sur 30 000m² avec des allées de 6m de large et des stands sous chapiteaux, chacun avec au moins deux côtés ouverts.

  • Pass sanitaire

Tous les détails du code de santé et de sécurité seront publiés en temps utile. Ce code inclura les obligations du Pass sanitaire que chacun devra apporter et présenter pour accéder à l’événement.

  • Inscriptions

Les inscriptions pour les visiteurs ouvriront début juin. Accès autorisé uniquement via une inscription en ligne effectuée au préalable sur www.bio360expo.com

Les thèmes de Bio360 Open

Nous envisageons un bio-monde dynamique, diversifié, renouvelable, durable et circulaire comme étant celui qui remplacera l'impasse fossile !

Et tel que l'un des tremplins pour réaliser cette transition, notre objectif est de faire de Bio360 Expo un point de rassemblement mondial où des personnes engagées à faire de l’entière promesse de la bioéconomie une réalité au bénéfice des générations futures, se rassemblent, partagent leurs connaissances et vont de l’avant.

Le Carbone : faire bon usage du carbone dont nous avons besoin, en évitant le carbone dont nous n’avons pas besoin et corriger l’overdose atmosphérique de carbone

Le GIEC a identifié 1,5°C comme le seuil d'augmentation de température à ne pas dépasser afin d'éviter les conséquences irréversibles et bouleversantes du changement climatique.

Et pour rester dans cette limite, nous avons besoin d'une approche à deux volets.

Premièrement, nous devons réduire considérablement nos émissions de CO2 pour rester sous les 1,5°C du GIEC. Cela signifie une forte action ciblée sur l'efficacité énergétique et une augmentation significative des énergies renouvelables à faible émission de carbone afin de réduire le taux d'émission de CO2.

Deuxièmement, nous devons capturer et recycler le carbone renouvelable dans les chaînes de valeur de la bioéconomie pour répondre à une grande variété d’usages humains, en utilisant uniquement du carbone récupéré ou recyclé à partir de sources non fossiles, c’est-à-dire en laissant le carbone de la géosphère exactement là où il est, sous terre. Le carbone renouvelable inclut alors le carbone dérivé de la biomasse, du captage et de l’utilisation du CO2 et du recyclage des matériaux et produits dérivés du carbone qui existent et circulent actuellement.

En tant que tel, le carbone renouvelable est un élément fondamental de la bioéconomie, étant un composant central des matériaux biosourcés. Sa caractéristique distinctive d'être d’origine non-géosphère (c'est-à-dire non fossile) signifie que le cycle du carbone renouvelable est une expression sans équivoque de l'économie circulaire en action.

Troisièmement, nous devons réduire le carbone atmosphérique à des niveaux sans danger, ce qui signifie que nous devons capturer et enfermer des gigatonnes de CO2 «excédentaire» qui se cache dans l'atmosphère.
Ce sont trois thèmes horizontaux clés de l'événement.

Bioénergie: un bénéfice durable pour l'environnement et la société

La bioénergie offre de multiples voies pour produire de l'énergie renouvelable sous forme d'électricité, de chaleur, de gaz et de biocarburants liquides à partir d'un large éventail de matières premières issues de la biomasse.

Chaleur et électricité

La combustion de biocarburants solides pour l'industrie et les collectivités produit de l'électricité et du chauffage / froid via les réseaux de chaleur et de froid urbains. Elle contribue non seulement au remplacement des énergies fossiles et à la réduction des émissions de CO2, mais aussi à l'économie locale en termes de création d'emplois et de maintien de la richesse, de sécurité énergétique et d'une meilleure gestion forestière.

Gaz vert renouvelable

Le gaz vert renouvelable peut être produit via un certain nombre de voies différentes en fonction de la voie (humide ou sèche) qui détermine le choix de la technologie du procédé (biologique ou thermochimique) qui conduit ensuite à son tour à différentes compositions de sorties gazeuses (biogaz ou gaz de synthèse), consommable directement pour la chaleur et l'électricité ou s'il est épuré, injectable dans le réseau de gaz sous forme de biométhane ou utilisable comme bioGNV, un carburant propre pour le transport.

Une chaîne de valeur commune à ces différentes voies part de l'agriculture, de la sylviculture ou d'une gamme de différents flux de biodéchets qui sont ensuite traités pour générer une valeur plus élevée que les utilisations traditionnelles ou alternatives, non seulement en termes de production énergétique dérivée, mais aussi en termes de bénéfices environnementaux (remplacement des combustibles fossiles, réduction des émissions de CO2, sous-produits de valeur), de création d'emplois locaux, d'augmentation des revenus ruraux et d’une diversification accrue des revenus, etc.

La digestion anaérobie au biogaz et au biométhane

La digestion anaérobie d'une large gamme de déchets organiques (effluents d'élevage, flux de déchets agricoles et agro-alimentaires, biodéchets, etc.) produit du biogaz contenant environ 55 à 65% de méthane, 35 à 45% de CO2 et de petites quantités d'autres gaz. La valorisation des digestats offre également un certain nombre de voies pour ajouter et produire une valeur supplémentaire au processus.

Pyrolyse, Pyrogazéification, Gazéification hydrothermale en gaz de synthèse / biométhane

Le traitement thermique d'une vaste gamme de biodéchets solides et liquides provenant de l'agriculture, de la sylviculture, de l'industrie et des déchets ménagers (par exemple les csr - combustibles solides de récupération) crée aujourd'hui de nouvelles voies pour extraire le gaz vert de flux de déchets autrement sous-évalués ou rejetés, qui peut être utilisé sous forme gazeuse ou, via un traitement supplémentaire (par exemple Fischer-Tropsch), converti en un biocarburant liquide.

Biocarburants liquides

Le bioéthanol et le biodiesel issus de cultures agricoles et les flux de déchets destinés à remplacer l'essence et le diesel dans les moteurs à combustion interne, principalement pour le transport mais aussi pour la production d'électricité à plus petite échelle, font désormais partie du mix énergétique depuis de nombreuses années.

D’importantes recherches et une orientation industrielle sont actuellement appliquées à une gamme de procédés avancés de production de biocarburants liquides durables en tant qu'instrument clé pour permettre aux secteurs du transport maritime et aérien de se décarboner.

La bioéconomie et le biosourcée : l'économie circulaire en action

Dans le contexte de nécessité mondiale de décarboner notre activité économique partout et de passer d'une économie fossile à une économie durable, l'événement élargit son «bio-horizon» pour intégrer les thèmes grandissants de la bioéconomie, par exemple les biomatériaux, la biochimie et l'utilisation en cascade de la biomasse.

La « salle des machines » pour la bioéconomie est la bioraffinerie qui s'intègre de manière synergique dans les paysages agricoles, forestiers et de la valorisation des déchets en absorbant un mélange de matières premières issues de biomasse, qui sont converties en une pléthore de produits biosourcés utiles comme les produits biochimiques, les bionutriments, les bioplastiques, la bioénergie, les produits bionutriceutiques et biopharmaceutiques, les biomatériaux, les biodétergents, la biocosmétique, les biolubrifiants, les biopesticides, les biofertilisants, les biorevêtements et les produits biopharmaceutiques, et bien plus...

NOUS AVONS HÂTE DE VOUS Y RETROUVER !

 


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Bio360 Week : 22-26 mars 2021
23/03/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le programme de la Bio360 Week a été conçu pour offrir quelque chose pour tout le monde. Il ouvre les portes d'un monde de réalisations...


Les Bioénergies, il faut passer du noir au VERT. Il est temps d’agir !
14/01/2020 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Un nouvel an démarre … qui n’est pas comme les précédents. Il ne nous reste que 10 ans pour remplacer les combustibles fossiles et re...

Lire aussi :


Projet Campus ENGIE : pose de la première pierre
23/11/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le 19 novembre 2021, en présence de Fabrice Lombardo, Directeur des activités immobilières de Swiss Life Asset Managers France, Catherine MacGrego...


Enedis signe un nouvel Accord Handicap pour 2021-2023
16/11/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Marianne Laigneau, Présidente du Directoire d’Enedis et les partenaires sociaux (CFDT, CFE-CGC et FO) viennent de signer un nouvel Accord Handicap pour l&...


ENGIE célèbre le premier anniversaire de son CFA : l’Académie des métiers de la transition énergétique et climatique
19/10/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le 18 octobre, le CFA d’ENGIE fête son premier anniversaire, en présence de Patrick TOULMET, Délégué Interministériel au...