Bayrou défend le maintien d'une production d'électricité nucléaire

AFP

24/03/2021 | 472 mots | ENERGIE RECRUTE | NUCLÉAIRE

Le Haut commissaire au plan François Bayrou défend le maintien d'une importante production d'électricité d'origine nucléaire en France, dans une note à paraître mercredi et dévoilée par Le Figaro.

"Est-il possible d'obtenir, au terme de quinze ou trente ans, une production suffisante d'énergie électrique (...) tout en supprimant tout ou partie de notre parc de production nucléaire? La réponse est assurément non", y affirme François Bayrou, selon des extraits cités par le quotidien.

La France s'est fixé comme objectif de ramener à 50% la part du nucléaire dans sa production d'électricité d'ici à 2035.

"Considérons que c'est un plancher qu'on n'enfoncera pas à la baisse sans risquer de provoquer une crise du système électrique", insiste le Haut commissaire qui estime que la consommation d'électricité va augmenter à l'avenir et que les seules énergies renouvelables ne pourront pas couvrir cette hausse de la demande.

"Nous ne pouvons pas modifier d'un claquement de doigt la trajectoire du grand paquebot qu'est notre système électrique", ajoute-t-il.

Une importante échéance attend aussi la France: la décision de construire de nouveaux EPR sur le territoire alors que le chantier de celui de Flamanville (Manche) peine à s'achever. L'exécutif a écarté tout arbitrage avant 2023.

"La virulence de certains débats a pu contribuer à repousser des prises de décisions", regrette François Bayrou qui appelle aussi à développer l'éolien en mer.

"Ces décisions doivent être prises dans les deux ans qui viennent", a-t-il précisé mercredi sur LCI, tout en estimant qu'"il faut répondre oui à la décision de construire, de mettre en place, de nouvelles unités de production".

"Est-ce que ça doit être des EPR ou autre chose ? Cette question-là est ouverte", a-t-il ajouté, évoquant la possibilité de construire des unités "plus petites".

Sur l'EPR de Flamanville, il y a "des difficultés parce qu'on a monté le seuil de sécurité, on l'a porté à un point tel que ça coûte extrêmement cher", a encore estimé François Bayrou. Selon lui, la question du nucléaire civil "sera un des sujets de campagne de la présidentielle".


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Bio360 Open en un clin d'oeil - une occasion de se retrouver à nouveau !
12/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Bio360 Open à Retiers est avant tout une occasion très bienvenue et attendue depuis longtemps pour se retrouver, après ces longs mois de confineme...


Les énergies renouvelables se développent à un rythme plus vu depuis 20 ans (rapport AIE)
11/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

Les énergies renouvelables ont connu en 2020 une croissance plus vue depuis deux décennies, portée par la Chine et l'éolien, un rythme ...


Thierry Trouvé reconduit dans ses fonctions de Directeur Général de GRTgaz
11/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le conseil d’administration du 7 mai 2021 a reconduit Thierry Trouvé en qualité de Directeur Général de GRTgaz pour un mandat d&rsquo...

Lire aussi :


Les Français pas assez préparés à un accident nucléaire, selon des acteurs locaux
04/05/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Les Français sont insuffisamment préparés en cas d'accident nucléaire, selon des acteurs locaux qui veulent associer plus largement le ...


Jean-Christophe Niel reconduit pour un second mandat dans ses fonctions de directeur général de l’IRSN.
29/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le Président de la République avait proposé le 3 mars dernier la reconduction de Jean-Christophe Niel à la direction gén&e...


Création de l'université des métiers du nucléaire
28/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Nucléaire

Le 27 avril 2021, la filière nucléaire française, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, l’Union Fran&cced...