Israël lave de tout soupçon un pétrolier grec après une marée noire

AFP

01/03/2021 | 546 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON
Israël lave de tout soupçon un pétrolier grec après une marée noire © The Times of Israël. Shaul Goldstein

Les autorités israéliennes ont affirmé dimanche avoir lavé de tout soupçon un pétrolier grec suspecté d'être responsable d'une importante marée noire sur le littoral méditerranéen israélien.

Des vents puissants et des vagues inhabituellement hautes avaient secoué les côtes israéliennes la semaine dernière, entraînant le déversement de tonnes de goudron sur les plages, depuis Rosh Hanikra, au nord près du Liban, jusqu'à Ashkelon, au sud à la limite de la bande de Gaza.

Le ministère israélien de l'Environnement a déclaré qu'à la "suite de l'ouverture d'une enquête en Grèce sur le pétrolier Minerva Helen, ce dernier n'est pas impliqué dans la pollution au goudron sur les plages israéliennes".

Cette marée noire, une des pires qu'ait connue Israël depuis des décennies, était le fait de déversement de "dizaines à des centaines de tonnes" de bitume d'un navire, selon des premières indications du ministère.

Et des équipes de l'armée, des civils et des membres d'ONG avaient parcouru les côtes du pays afin de nettoyer les plages.

"Ces amas de goudron pourraient continuer à arriver sur les plages d'Israël dans les prochains jours en fonction des courants et de la marée", a indiqué dimanche le ministère.

La chaîne israélienne 12 avait suspecté le Minerva Helen d'être à l'origine du drame écologique en raison de son emplacement en mer avant la tempête. La compagnie avait nié.

Des inspecteurs du ministère de l'Environnement sont arrivés en Grèce samedi pour mener l'enquête en coopération avec les autorités locales.

L'enquête "a exclu ce navire comme la source de la pollution", selon le ministère.

"Nous nous engageons à déployer tous les efforts nécessaires pour localiser le navire responsable de cette marée noire", a affirmé la ministre de l'Environnement, Gila Gamliel.

"Il y des responsables à cette pollution et nous ne laisserons pas impunie cette criminalité environnementale", a-t-elle ajouté.

Selon le ministère, des dizaines de navires ont été suspectés par des inspecteurs israéliens, aidés par des organismes internationaux. Dix d'entre eux ont depuis été écartés de tout soupçon.

Il a ajouté surveiller, avec l'aide de l'armée de l'air israélienne, une tache située à environ 140 kilomètres au large des côtes. Un vol a permis de déterminer qu'il ne s'agissait pas de pétrole a souligné la ministre de l'Environnement.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


A Berlin, l'usine Tesla boit la tasse sur la question environnementale
19/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

A quelques kilomètres de Berlin se joue une bataille aux airs de David contre Goliath: le chantier de la "giga-usine" du constructeur automobile Tesla...


Une centrale hybride solaire à Fekola
19/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Énergies Renouvelables

BayWa r.e et Suntrace GmbH, partenaires de B2Gold Corp. (CA), ont conçu une centrale hybride associant photovoltaïque et batteries pour le site de la mine ...


VINCI Energies se renforce dans la région Grand Ouest avec l'acquisition de l'entreprise de génie climatique Elairgie
16/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

Elairgie est une entreprise spécialisée dans la conception, la construction et l’entretien d’installations de génie climatique pour de...

Lire aussi :


14/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Sept pays dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni lancent mercredi la coalition "Export Finance for Future" (E3F), qui vise à mettre fin, &a...


Démission imminente du DG de Toshiba, d'autres offres de rachat se profilent
14/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le directeur général de Toshiba devrait démissionner mercredi selon plusieurs médias locaux, alors que le conglomérat japonais est e...


La centrale à charbon de Cordemais bien partie pour jouer les prolongations
13/04/2021 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Emmanuel Macron l'a promis: toutes les centrales à charbon doivent fermer d'ici à 2022. Mais celle de Cordemais (Loire-Atlantique) pourrait jouer...