Engie : l'acquisition de TAG contribuera à la croissance (Kocher)

AFP

08/04/2019 | 455 mots | ENERGIE RECRUTE | ÉLECTRICITÉ ET RÉSEAUX DE DISTRIBUTION
Engie : l'acquisition de TAG contribuera à la croissance (Kocher) © ENGIE

L'acquisition par Engie d'une participation dans le gazoduc brésilien TAG est un "investissement industriel" qui contribuera à la croissance du groupe, a estimé lundi sa directrice générale, Isabelle Kocher.

"TAG est un acteur qui va contribuer à la croissance de notre groupe", a-t-elle déclaré lundi lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. "C'est un actif qui est très profitable et qui est amené à l'être davantage", a-t-elle souligné.

Le groupe brésilien Petrobras a annoncé vendredi avoir retenu une offre de 8,6 milliards de dollars de la part d'Engie et du fonds canadien Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour l'acquisition de 90% des actions de son réseau de gazoducs Transportadora Associada de Gás (TAG).

Engie attend une finalisation de la transaction avant la fin du premier semestre 2019. Engie possèdera alors au total 49,3% de TAG, une opération pour laquelle le groupe prévoit un impact sur sa dette de 1,6 milliard d'euros.

"La dynamique de la demande gazière au Brésil va continuer d'augmenter, très probablement jusqu'en 2035", a estimé Isabelle Kocher, soulignant l'importance du développement économique et démographique du pays.

Le gaz y est actuellement utilisé comme moyen de substitution au charbon et au diesel, plus polluants, et le réseau pourra à terme transporter des gaz verts. "C'est un actif qui est essentiel à la transition énergétique du pays vers zéro carbone", a estimé Mme Kocher.

Par ailleurs, "c'est un investissement industriel pour Engie", a-t-elle souligné.

Engie assurera en effet, à l'issue d'une période de transition de trois ans, 100% de la conduite opérationnelle de l'infrastructure. Le groupe espère pouvoir ainsi améliorer son efficacité et sa rentabilité.

"Le réseau TAG, c'est un complément très important à nos activités brésiliennes", a aussi assuré Mme Kocher. Le Brésil est l'un des pays jugés stratégiques pour l'ancien GDF Suez.

Dans un communiqué, Engie dit s'attendre à une augmentation de son résultat net récurrent de 100 à 100 millions d'euros par an sur les deux premières années pleines après la transaction.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


ENGIE renforce son organisation pour réaliser son plan stratégique : « la transition zéro carbone as a service »
23/04/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le 28 février dernier, lors du Capital Markets Day, ENGIE a partagé son ambition de devenir le leader mondial de la transition zéro carbone de ses...


Le fonds ENGIE Rassembleurs d'Energies obtient la certification B Corp™
02/04/2019 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

ENGIE Rassembleurs d’Energies a été récemment certifié B Corp™ par B Lab. Le fonds d’investissement à impact socia...


Nomination chez Engie
19/03/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Nicolas Rolland est nommé Directeur d’une nouvelle direction Corporate d’ENGIE à compter du 1er février 2019. Il rapportera à P...

Lire aussi :


VINCI Energies acquiert Lynx
26/03/2019 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

VINCI Energies étend ses expertises sur le marché allemand grâce à l’acquisition de Lynx Consulting.VINCI Energies, filiale du groupe ...


ENGIE Capital Markets Day 2019
05/03/2019 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

L’AMBITION D’ENGIE : DEVENIR LE LEADER MONDIAL DE LA TRANSITION ZÉRO CARBONEENGIE SE SPÉCIALISE EN CIBLANT ENTREPRISES ET COLLECTIVITÉ...


ENGIE lance le plan « Energie pouvoir d'achat » en faveur du pouvoir d’achat des Français
22/01/2019 | ENERGIE RECRUTE | Électricité et Réseaux de Distribution

Convaincu du rôle majeur de l’efficacité énergétique pour une transition énergétique compétitive, ENGIE lance auj...