Le secteur énergétique s'engage en faveur des droits de l’Homme dans la chaîne d'approvisionnement

Total

24/09/2018 | 393 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON

Les dirigeants de BP, d’Equinor, de Shell et de Total annoncent avoir décidé d’unir leurs forces pour adopter une approche collaborative dans les évaluations de leurs fournisseurs en ce qui concerne le respect des droits de l’Homme. 

Les entreprises partenaires sont convaincus de l’importance de travailler avec des fournisseurs qui, d’une part, respectent les droits de l’Homme conformément aux Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme ainsi qu’aux conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) et qui, d’autre part, se préoccupent de leurs collaborateurs.

Cette initiative a pour objectif la création d’un cadre en matière d’évaluation du respect des droits de l’Homme par les fournisseurs du secteur énergétique. Les résultats des évaluations menées seront communiqués aux entreprises partenaires par un tiers indépendant. Une réflexion est en cours pour fixer les critères d’évaluation et le dispositif de partage des conclusions. 

Les partenaires souhaitent que les fournisseurs puissent faire valoir de manière plus simple et plus efficace leurs actions en faveur du respect des droits de l’Homme et du bien-être de leurs collaborateurs. Le dispositif de partage entre les différentes parties vise à favoriser l’amélioration des conditions de travail dans les chaînes d’approvisionnement des entreprises impliquées. 

En tant que membres du Pacte mondial de l’ONU, BP, Equinor, Shell et Total, précisent que cette initiative répond pleinement aux cibles de l’objectif de développement durable no 8 qui consiste à « Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous ».

La collaboration ne portera pas sur la sélection des fournisseurs, qui continuera à être du ressort de chaque entreprise.

Les quatre groupes à l’origine de cet accord, BP, Equinor, Shell et Total, invitent d’autres entreprises du secteur à les rejoindre.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


Total : de belles perspectives d'exploration en Afrique
12/03/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le 7 février dernier, Total annonçait un succès significatif en Afrique du Sud : une découverte importante de gaz à condensats ...


Recyclage des plastiques : Total acquiert la société française Synova
19/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Environnement et Développement Durable

Total annonce l’acquisition de la société Synova, leader français de la production de polypropylène recyclé de haute performan...


Accompagner les start-up, un levier de la transformation digitale de Total
22/01/2019 | ENERGIE RECRUTE | Emploi et Carrière

Le CES, c’est « the place to be » pour les start-up ou entreprises qui veulent s’y distinguer pour leurs innovations de rupture. Pour la deuxi&...

Lire aussi :


Le nucléaire tire l'activité d'Assystem en 2018
08/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le groupe d'ingénierie Assystem a augmenté son chiffre d'affaires de 12,4% à 444,1 millions d'euros en 2018, tiré par la progre...


Total annonce une découverte importante d'hydrocarbures en Afrique du Sud
08/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le groupe français Total a annoncé jeudi une découverte "importante" d'hydrocarbures au large de l'Afrique du Sud, aussitô...


EDF: Philippe Sasseigne nouveau patron du parc nucléaire et thermique
08/02/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

EDF a annoncé vendredi la nomination de Philippe Sasseigne en remplacement de Dominique Minière au poste très stratégique de directeur du p...