Les majors du pétrole s'engagent à réduire leurs émissions de méthane

AFP

24/09/2018 | 463 mots | ENERGIE RECRUTE | PÉTROLE, GAZ, CHARBON

De grandes compagnies pétrolières réunies dans une coalition internationale se sont engagées lundi à réduire leurs émissions de méthane, se fixant pour la première fois un objectif collectif.

Les membres de l'OGCI (Oil and Gas Climate Initiative), que viennent de rejoindre les américains Chevron et ExxonMobil, veulent d'ici 2025 "réduire d'un cinquième l'intensité méthane moyenne collective" résultant de leurs activités dans l'exploration et production pétrolière et gazière, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Pour cela, ces groupes pétroliers, dont le français Total, le saoudien Saudi Aramco ou encore le britannique BP, se fixent un objectif de 0,25% de méthane rejeté dans l'atmosphère par rapport au volume total de gaz qu'ils vendent, contre 0,32% en 2017.

Cela reviendrait à faire baisser les émissions collectives de méthane de 350.000 tonnes par an, précise l'OGCI. A plus long terme l'ambition est de descendre à un taux de 0,2%.

Le méthane est un gaz dont le pouvoir réchauffant est très supérieur à celui du CO2. Le secteur des hydrocarbures est une source importante d'émissions de méthane, avec l'agriculture.

Individuellement, plusieurs des membres de l'OGCI s'étaient déjà fixé des objectifs sur le méthane.

L'ONG Environmental Defense Fund (EDF) a salué cet engagement, qui intervient deux jours avant le One Planet Summit, sommet sur le climat organisé à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

"Il fixe une nouvelle référence par rapport à laquelle l'ensemble de l'industrie (des hydrocarbures) sera évaluée", estime l'ONG dans un communiqué, ajoutant toutefois que les compagnies "devront adopter des protocoles d'évaluation plus robustes que les estimations utilisées actuellement".

Par ailleurs, l'OGCI a annoncé sa volonté de créer, en partenariat avec la China National Petroleum Corporation (CNPC), un fonds dédié aux technologies et tourné vers la Chine.

L'OGCI s'est constitué en 2014 avec pour objectif de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, alors que le secteur énergétique est la principale source d'émissions de gaz à effet de serre.

Ses membres représentent environ 30% de la production pétrolière et gazière mondiale.


Newsletter d'actualités énergie et environnement

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter énergie et environnement hebdomadaire !

Dans la même thématique :


30/08/2018 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le géant chinois de l'énergie PetroChina a vu son bénéfice net plus que doubler au premier semestre 2018 sur un an, profitant du rench&...


Produire du pétrole grâce à l'éolien? Equinor y pense
28/08/2018 | ENERGIE RECRUTE | Éolien

Le géant énergétique norvégien Equinor (ex-Statoil) a dit mardi envisager l'installation d'éoliennes offshore pour fournir e...


Total cède à Shell sa participation dans un terminal de regazéification en Inde
27/08/2018 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le groupe pétrolier français Total a annoncé lundi la cession à Shell de sa participation minoritaire dans un terminal de regazéific...

Lire aussi :


Total démarre la production du champ géant d'Egina au Nigéria
08/01/2019 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Total a démarré la production du champ d’Egina le 29 décembre 2018, situé par environ 1 600 mètres de profondeur d’eau, ...


Total renforce sa position dans le GNL américain
05/11/2018 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Le géant français Total renforce sa position dans le gaz naturel liquéfié (GNL) aux États-Unis avec l'annonce lundi d'un acc...


24/09/2018 | ENERGIE RECRUTE | Pétrole, Gaz, Charbon

Les dirigeants de BP, d’Equinor, de Shell et de Total annoncent avoir décidé d’unir leurs forces pour adopter une approche collaborative dans...